Résultats de recherche pourfamous readme

Aurélien Amacker : 3 raisons qui expliquent le succès de son blog « Read me I’m Famous »

A
Amacker doit  son succès à une très solide stratégie marketing : le lancement orchestré.
Amacker doit son succès à une très solide stratégie marketing : le lancement orchestré.

Anticonformiste et avide d’expériences nouvelles, Aurélien Amacker s’est échappé de la vie de bureau pour devenir un nomade du 21ème siècle. Avec son blog « Read Me I’m Famous », où il partage son expérience et distille ses conseils, il a pu concrétiser ses rêves de voyages et gagner sa vie très confortablement : une réussite qui doit autant au personal branding, stratégie qu’il maitrise parfaitement, qu’à la technique du lancement orchestré.

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

read me i\m famous, read me i\m famous, aurélien amacker, Affaire aurélien amacker, aurélien amacker

David Beckham, plus qu’un joueur, une marque !

D
Définir sa marque revient  à creuser la question : qui suis-je ? Et qui je veux avoir été dans ma vie ?
Définir sa marque revient à creuser la question : qui suis-je ? Et qui je veux avoir été dans ma vie ?

Cet article invité a été proposé par Paul Mayolle, auteur du site Sors du lot.

Qui n’a pas suivi la fameuse arrivée au PSG du mythique David Beckham ? Tout le monde en a parlé, et même ceux qui n’aiment pas le foot en ont probablement entendu parler tant les médias ont relaté cet événement. Certains journalistes n’hésitent pas à dire : « Les gens connaissent la ville de Paris et le joueur, désormais ils connaitront également le PSG. » En effet David Beckham, qui certes fut un grand joueur, n’a pas été recruté pour ses talents sportifs mais bel et bien pour sa marque. Qu’on soit d’accord ou non avec ce constat (et j’espère que les supporters du PSG ne m’en voudront pas  du raccourci), il me semble intéressant d’utiliser ce cas pour évoquer le phénomène du personal branding.

(suite…)

Produits d’information : Votre savoir est un pouvoir

P

Voici la vidéo de mon intervention au congrès organisé par Jean-François Ruiz, le Web 2 Connect.
Il s’agit de l’un des événements phares du Web et du marketing en France, avec plus de 400 participants parmi les incontournables de l’Internet français.
C’est un honneur d’avoir pu y présenter ma vision de l’avenir des produits d’information, et je suis d’autant plus touché d’avoir été invité à faire la présentation d’ouverture le premier jour du congrès.
Cette présentation me tient à coeur, car j’y aborde un des changements majeurs que connaît notre monde industrialisé, un changement dont chacun d’entre nous peut faire partie.

Dans la vidéo, je mentionne plusieurs ressources, voici leurs liens :

Vous pouvez aussi regarder sur Youtube cette vidéo sur l’avenir du marketing des produits d’information et le crowdsourcing.

Sujets abordés dans cet article :

Savoir pouvoir blog, service dinformation produit marketing, marketeur français, le marketeur français, info produit, que recherche le marketeur en terme dimage en segmenter le marché, les recommandations pour garder lavenir dun produit, une question pose par un marketeur, le marketeur français, la presentation était interessante et plein d\informations

Statistiques de ce blog pour Mai 2010

S

Au cours des derniers mois, une nouvelle génération de blogueurs a commencé à publier les chiffres exacts des revenus publicitaires de leurs sites et blogs.

La tendance a démarré avec le sondage lancé par Keeg qui donnait quelques estimations (estimant PresseCitron, l’un des plus larges blogs francophones, à 4000 € / mois notamment).

Pour des chiffres plus récents, datant de Mai, j’ai notamment relevé les 93 € de Riche Idée pour 3000 visiteurs, les 200 € de Read me i’m Famous pour 9 000 visiteurs, les 530 € de Business Attitude pour 20 000 visiteurs…
et le chiffre d’affaires impressionnant de l’enfant prodige du blogging français, 14 000 € de chiffre d’affaires pour Olivier Roland avec le lancement d’Agir et Réussir, son cours multimédia.

Ai-je précisé qu’Agir et Réussir a été lancé grâce à un plan marketing élaboré avec…le Marketeur Français ? 😉

Je ne pense pas que cette mode de transparence va durer – dès que les blogueurs auront dépassé un certain seuil, les mises à jour de leurs « statistiques publiques » vont se faire plus rares.

De plus, il y a beaucoup de blogueurs dont les revenus sont à 4 ou 5 chiffres par mois, mais qui ne jugent pas utile de se joindre au débat (et ils ont raison).

En attendant, je surfe sur la mode pour partager les statistiques de ce blog en Mai 2010 :

  • 0 visiteurs
  • 0 €

J’ai seulement démarré ce blog il y a quelques jours aux alentours du 15 Juin 🙂

Au cours des prochains mois, il va se développer dans de telles proportions que je pense important de communiquer le point de départ !

Ce blog n’est pas destiné à avoir un public de blogueurs. Je compte m’adresser à des entrepreneurs, ceux qui ont la rage de vaincre, ceux qui n’ont pas peur de l’argent et du marketing. Que vous soyez blogueur, webmaster, ou entrepreneur « classique », les conseils et leçons de marketing que vous allez découvrir ici vous seront extrêmement utiles pour réussir financièrement.

PS : Un commentaire au sujet du vocabulaire. Les « gains » sont le vocabulaire des parieurs sur le champ de courses, et de ceux qui cherchent une « opportunité de business » en cliquant sur des publicités pendant des heures pour toucher 5€ en fin de mois. Je ne connais aucun entrepreneur sérieux qui parle de « gains ». Vous trouverez donc ici des conseils pour faire grimper votre chiffre d’affaires… Cela fait un monde de différence.

PPS : depuis, j’ai également créé un site consacré au blogging, intitulé « blogueur professionnel.com » avec notamment une vidéo en complément de la formation d’Olivier Roland.

Sujets abordés dans cet article :

business attitude, business attitude, business attitude, business attitude, business attitude, business attitude, business attitude, business attitude, business attitude, business attitude

Ouf… le web français se professionalise

O

Est-ce que le monde du blogging en France va évoluer au cours des 2-3 années à venir, et se professionaliser ?

Je viens de lire un article très intéressant sur Read Me I’m Famous, et c’est ce que l’auteur, Aurélien, semble penser.

Après avoir fait un peu le tour des blogs français sur l’entrepreneuriat et le développement personnel, mon avis est plutôt mitigé.

D’un côté, je reste convaincu que le blogging, en soi,  est un mauvais modèle économique :

  • Le flux d’entrée (le traffic) est limité, si le bloggeur ne fait appel qu’à des sources de traffic gratuit, ce qui est le cas pour 99% d’entre eux. Sans utiliser le PPC, l’affiliation au CPA ou une stratégie presse, les blogueurs se retrouvent à brasser le même traffic « recyclé » entre eux. Or si ce modèle (échanger du traffic) fonctionne très bien pour les marketeurs à grand succès, c’est parce que chacun profite des efforts des autres pour toucher du traffic « neuf ». Cela ne fonctionne que si chaque acteur du marché a sa propre stratégie traffic.
  • Les blogs (dans leur design par défaut) font partie des sites internet les moins efficaces. L’usabilité (en termes de marketing) d’un blog est très limitée, tout simplement parce qu’il y a trop de choses à faire sur un blog, trop de distractions – laisser un commentaire, faire un trackback, cliquer sur le lien dans l’article, revenir à l’accueil, aller voir le blogroll, lancer une recherche,changer de catégorie… le blogueur ne maîtrise absolument pas le trajet du visiteur sur son site – sauf dans le cas de très rares blogs très épurés, comme Blogueur Pro, celui d’Olivier Roland (qui mériterait tout de même d’être organisé selon un parcours d’apprentissage).
  • Et beaucoup d’autres raisons, selon moi, font du blog un système limité. Comme par exemple le fait que les blogueurs ont une très mauvaise répartition de leur activité, si on se penche sur ces efforts en jetant un oeil au « 80/20 ». J’y reviendrai certainement plus tard.

Mais d’un autre côté, il faut reconnaître un trait de caractère très particulier à notre blogosphère française : ses membres sont très soudés ET semblent ouverts à utiliser des méthodes nouvelles si elles ont fait leurs preuves.

Il y a quelques mois, j’ai dû lutter contre un certain blogueur pour lui démontrer qu’il devait mettre un formulaire d’inscription à sa newsletter en « lightbox » sur son site (autrement dit, l’afficher par-dessus le blog, forçant les visiteurs à faire le choix entre s’inscrire, ou fermer la lightbox pour voir le site). J’ai argumenté, râlé, tempêté, câjolé, usé des pires chantages et même secrètement jeté un sort vaudou à son site,pour qu’il accepte de faire l’essai.

A ce moment précis, j’étais convaincu  qu’on ne verrait jamais ce type de formulaire apparaître sur les autres blogs francophones… J’ai été plaisamment surpris – apparemment, le succès de cette méthode a fait des émules, et les blogueurs sont maintenant nombreux à disposer d’un embryon de mailing list pour communiquer sur leurs nouveaux articles.

A mon avis, c’est là que va se jouer le futur de la blogosphère « professionnelle » française :

  • Le développement de nouvelles sources de traffic,
  • et la véritable utilisation du pouvoir de l’email (pas de twitter, pas de facebook. mais c’est un autre débat)

Sujets abordés dans cet article :

read me im famous, readme im famous, read me im famous, les blogs avenir, readmeiam famous, read me i famous, avenir des blogs, read me I am famous, l\avenir du blog, aweber marketing

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */