Résultats de recherche pourfrancais marketeur twitter

Faire du sport et entretenir sa santé quand on est marketeur et chef d’entreprise

F
image Maryline sport
En tant qu’entrepreneur, il est important de s’aménager des pauses sportives quotidiennes afin d’entretenir sa santé.

Cet article invité est proposé par  Marilyne Le Moing, du blog : soulagersondos.com

En tant qu’animatrice sportive et formatrice d’éducateurs sportifs, le monde internet était pour moi un monde inconnu, qui est devenu très vite passionnant, par les découvertes que j’y ai faites,  les échanges entre les personnes, et les possibilités pour moi de me développer au niveau formation.

Si je ne suis encore qu’une débutante, j’y passe pour le moment beaucoup de temps pour apprendre et avant d’arriver à l’autonomie et l’automatisme de mon site, je dois vivre un premier passage obligé de conception de mon projet et de premier contact avec mes prospects, phases importantes à la base de tout le reste !

L’inconvénient c’est que je suis derrière l’écran au lieu d’être dehors et que j’ai de la difficulté à trouver du temps pour ma propre activité physique …..

C’est sûrement la préoccupation de beaucoup d’entre vous sur la toile, dès que vous vous consacrez à votre travail de marketeur et je me suis dis que je pouvais sûrement y mettre mon petit grain de sel !…..

Nous espérons tous à « la semaine de 4 heures ! », mais en attendant il nous fait mener de front notre projet et notre travail dans la vraie vie !!!  Aussi je voulais vous faire part de mes astuces pour me mettre à l’action malgré le peu de temps qu’il me reste dans la journée. Cela donnera peut être des idées à certains d’entre vous, pour se booster, garder  sa motivation , et surtout devenir plus efficaces pour la réalisation du projet marketing qui vous tient à coeur.

Alors, vous êtes prêt ? :

(suite…)

Pourquoi les meilleurs marketeurs ne sont jamais en panne d’inspiration, et comment ils font

P
Les bons marketeurs n’hésitent pas à recycler les campagnes qu’ils ont écrites dans le passé.
Les bons marketeurs n’hésitent pas à recycler les campagnes qu’ils ont écrites dans le passé.

A l’heure où le marketing se joue en grande partie sur internet, il est crucial pour les marketeurs de créer régulièrement du contenu de qualité pour leurs blogs, leurs sites internet, leurs pages Facebook, leurs newsletters ou leurs vidéos. Là où les meilleurs marketeurs se distinguent de leurs pairs, c’est qu’ils savent comment produire ce contenu de qualité destiné à alimenter leurs campagnes marketing, et qu’ils ne sont jamais en panne d’inspiration. Ce n’est pas forcément parce qu’ils sont plus créatifs que les autres : ils savent simplement où trouver des idées et comment les exploiter. Voici quelques outils et stratégies qui vous permettront de marcher dans les pas des marketeurs à succès.

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

marketing en francais

Recruter vos partenaires et affiliés : les conseils du Marketeur Français et de Zico Kiaxx

R
Un Partenariat stratégique réussi peut se définir comme un échange gagnant/gagnant.
Un Partenariat stratégique réussi peut se définir comme un échange gagnant/gagnant.

Gagner en visibilité et alimenter sa liste de contacts en un temps record, voici ce permet le Partenariat stratégique, une méthode dont parle souvent Sébastien, Le Marketeur Fançais.

Cette méthode est un des outils-clefs de l’entrepreneur, coach et consultant Zico Kiaxx. Un Partenariat stratégique réussi peut se définir comme un échange gagnant/gagnant/gagnant.

Dans ce séminaire vidéo dirigé par Sébastien Le Marketeur français, Kiaxx nous livre ses conseils pour recruter partenaires et affiliés et mettre son entreprise sur les devants de la scène.
Voyons les éléments-clefs à retenir de leurs conseils !

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

le marketeur francais

7 entrepreneurs Français qui réussissent à l’étranger

7
Les entrepreneurs Français réussissent plus que jamais à l’étranger !

Les français réussissent de plus en plus à l’étranger et les entrepreneurs en particulier. Le nombre de start-ups évoluant à un niveau international n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui.

Les concepts et les patrons français s’exportent de mieux en mieux. Voici donc une sélection de sept entrepreneurs qui ont particulièrement bien réussi au cours de ces dernières années ! (suite…)

Mieux vaut être riche sans Twitter, que pauvre sur Twitter.

M

Si vous comptez sur les « médias sociaux » pour réussir en tant qu’entrepreneur, alors voici 4 vérités qui vont vous économiser un temps fou.

FAIT #1. Personne n’est devenu riche en utilisant Facebook et Twitter, ou les autres « réseaux sociaux ».

J’ai rencontré beaucoup de riches web-entrepreneurs. Au cours des 12 derniers mois, j’ai fréquenté plusieurs DIZAINES de millionnaires de l’Internet. Certains noms connus comme Frank Kern, Eben Pagan, Jeff Walker, Andy Jenkins, Tony Robbins… et beaucoup d’autres millionnaires plus discrets qui ne vendent pas des cours de marketing, mais des produits dans beaucoup d’autres niches.

AUCUN D’ENTRE EUX N’UTILISE FACEBOOK OU TWITTER POUR GAGNER DE L’ARGENT.

Petite précision : je parle bien évidemment de l’utilisation « micro-blogging » : mettre son statut à jour, avoir un maximum de « friends », de « fans » et de « followers ». Je ne parle pas d’utiliser Facebook PPC Ads pour faire de la pub au coût par clic. Et je ne parle pas d’utiliser ces réseaux pour créer une poignée de partenariats stratégiques avec des PDG ou des entrepreneurs qui sont inaccessibles par email.

La triste vérité est bien la suivante :

  1. Il y a de nombreux millionnaires « visibles » qui utilisent de TRES NOMBREUSES stratégies différentes : l’affiliation, l’arbitrage, le marketing de niche, le consulting, la co-registration… Il serait bizarre que les millionnaires de Twitter soient tous invisibles… quand on sait que le plus gros « atout » de ce réseau est la transparence.

FAIT #2. Ceux qui vantent les mérites de Facebook et de Twitter et d’avoir « une relation avec ses followers et ses fans », ne gagnent pas leur vie avec Facebook et Twitter.

Pour être honnête et précis, j’ai rencontré 3 personnes – TROIS sur des dizaines de millionnaires – qui sont devenues riches grâce à Facebook et Twitter :

  1. Maria Andros, qui a réalisé un lancement orchestré à 6 chiffres (plus de 100 000 dollars de ventes) pour son cours expliquant « comment monétiser les médias sociaux ».
  2. Don Crowther, qui en associant à l’université en ligne StomperNet son cours multimédia sur « comment monétiser les médias sociaux » (S.M.A.R.T.S) a réalisé quelques millions de chiffre d’affaires depuis 2007. J’ai d’ailleurs eu l’occasion en Février de réaliser une consultation marketing pour Don pour le relancement de SMARTS en 2010, au sein du séminaire « Product Launch Manager » à Los Angeles.
  3. Perry Belcher, qui a réalisé une belle performance en 2008 avec son cours multimédia sur « comment monétiser les médias sociaux ». Depuis, il a arrêté le marketing Internet, en partie à cause de la mauvaise réputation qu’on lui faisait sur les médias sociaux.

Notez bien ceci :

Le SEUL point commun de ceux qui sont devenus riches grâce à Twitter n’est PAS que ce sont de gros utilisateurs de Twitter ou qu’ils ont beaucoup de « followers ».

Leur point commun est qu’ils VENDENT des cours au sujet de Twitter, qu’ils surfent sur l’effet de mode, et qu’ils n’utilisent MEME PAS Twitter comme moyen principal de promotion de leurs produits. Ils utilisent de « vrais » médias, comme les mailing lists de leurs partenaires et associés.

Même certains professionnels du « marketing 2.0 » admettent que les utilisations possibles des réseaux ne sont pas à mettre au centre d’une campagne. Quand la question se pose de l’utilisation à faire d’un outil… peut-être que l’outil lui-même est inutile.

Au cours d’un séminaire « JV Alert » auquel j’ai participé à Orlando en 2009, j’ai rencontré des DIZAINES de « reines de Twitter », « experts des réseaux sociaux », « Princes du marketing Facebook », « consultants en stratégie des médias sociaux », etc etc. Tels sont les noms qu’une nouvelle génération de marketeurs factices impriment sur leurs cartes de visite gratuites Vistaprint.

Le marketing a une seule et unique vocation : vendre le produit. Le faire sortir des rayons, et les mettre dans le caddie du client.
Un « marketeur » qui ne peut pas montrer un RETOUR SUR INVESTISSEMENT MESURABLE est un charlatan !

Ce qui m’amène au point #3 :

FAIT #3. Un « fan » ou un « follower » ne paient pas le loyer, ne paient pas le pain ni l’eau courante.

Les champs de « statut » ou d’ « update » ne sont pas une fenêtre de communication efficace, pour deux raisons :

  1. L’audience n’est pas captive mais distraite, votre tweet ou update est noyé dans ceux de tous les « amis » qui font circuler la dernière vidéo comique en vogue.
  2. Vos clients veulent votre produit ou service pour atteindre un rêve ou résoudre un problème, pas pour être votre ami. Les photos de vacances ne font pas un argumentaire de vente intéressant ou efficace.

Le « chiffre standard » de l’industrie du marketing direct, dit qu’un email volontairement inscrit à une newsletter rapporte en moyenne $1 (0.7 €) de ventes par mois. Autrement dit, une mailing list réactive de 10 000 noms représente 10 000 € par mois si on communique correctement son message marketing.

Qu’en est-il des médias sociaux ?

QUE VAUT UN « FOLLOWER » ?

Quelqu’un peut-il donner un chiffre ?

FAIT #4. « Twitter » (tweeter ?), ou « socialiser sur Face », fait de vous quelqu’un d’actif, pas productif.

Idem pour tous les derniers gadgets Web 2.0 à la mode.

Répondre individuellement et personnellement à chaque lecteur, abonné, ou même client met une LIMITE à l’effet de levier d’une présence web. (Je n’ai pas dit que ces lecteurs et clients ne doivent pas recevoir une réponse individuelle ! le paradoxe du support client et de l’intervention personnelle, par exemple dans les commentaires d’un blog, mérite un article à part)

Oui, on se sent bien quand on clique un peu partout sur Twitter et Facebook et qu’on voit un retour des autres (commentaires, « j’aime », augmentation des statistiques…) C’est un phénomène psychologique connu sous le nom de « ambient awareness » (perception du milieu ambiant) qui se déclenche quand il y a quelque chose de nouveau dans notre environnement. On se sent bien, et important… comme quand on vérifie 20 fois par jour ses emails.

Mais c’est une PERTE DE TEMPS COLOSSALE, quand il y a des façons bien plus directes de démarrer une activité rentable.

Donnez-moi n’importe qui avec un minimum de compétences dans la vente ou le marketing, ET un minimum de compétences dans n’importe quel type de secteur.

En moins d’une journée, cette personne pourrait générer un chiffre d’affaires considérable (quelques centaines d’euros pour quelqu’un qui manquerait de confiance ou voit petit, beaucoup plus avec un peu d’ambition). En tout cas 20, 50, ou 100 fois plus que la menue monnaie qu’on peut se faire en UN MOIS sur Twitter. Il suffit de passer les bons coups de fil aux bons partenaires commerciaux potentiels, et de savoir vendre un concept de produit, pour créer un partenariat stratégique et faire des ventes. Je reparlerai peut-être de cette stratégie une autre fois

Même sans faire ce type d’effort, construire son propre site ou blog est une stratégie bien plus efficace à long terme que de se faire une position sur les réseaux sociaux.

Un compte Facebook ou Twitter n’est PAS une véritable ressource. Vos amis, vos conversations, vos connexions ne vous appartiennent pas. Elles appartiennent à Facebook et elles peuvent disparaître du jour au lendemain sur une décision d’un administrateur ou d’un modérateur.

Il n’y a AUCUNE assurance que Twitter existe encore dans 3 ans (je miserais même sur le contraire). Quand vous achetez VOTRE nom de domaine, sous réserve de sauvegarder votre site régulièrement, vous êtes au moins à l’abri de la faillite d’une société qui attend un miracle pour trouver son modèle économique.

De plus, utiliser les réseaux sociaux pour obtenir du traffic est un effort à faible effet de levier (je suis en désaccord sur ce point avec l’article d’Olivier Roland sur le traffic web, qui en-dehors de ceci est tout à fait excellent.)

C’est pour ce type de raison que les marques françaises restent frileuses par rapport à twitter,

Conclusion : Utiliser Twitter pour le marketing de son entreprise, c’est comme regarder la TV pour se cultiver.

C’est facile, ça fait se sentir bien, c’est pratique pour suivre le foot, et ça donne un sujet de conversation autour de la machine à café.

Et c’est tout.

Si vous passez actuellement plus de temps sur ces réseaux que dans votre propre « jardin » (site ou blog) sur Internet, alors rentrez chez vous, débroussaillez un peu, et appliquez vos capacités à des activités qui auront un véritable effet de levier pour vous. Le commentaire de Mohamed sur mon article précédent est un bon cri d’alarme !

Sujets abordés dans cet article :

utiliser publicité or marketing reseaux sociaux or facebook or google plus, andy jenkins, pub devenir riche sur facebook, formation facebook marketing video, twitter le marketeur francais, liste des nom des riche qui sur facebook, quest ce qui se vends le mieux sur internet, qui vend les followers sur facebook, maria andros, memoire comment monetiser sa newsletter

Ouf… le web français se professionalise

O

Est-ce que le monde du blogging en France va évoluer au cours des 2-3 années à venir, et se professionaliser ?

Je viens de lire un article très intéressant sur Read Me I’m Famous, et c’est ce que l’auteur, Aurélien, semble penser.

Après avoir fait un peu le tour des blogs français sur l’entrepreneuriat et le développement personnel, mon avis est plutôt mitigé.

D’un côté, je reste convaincu que le blogging, en soi,  est un mauvais modèle économique :

  • Le flux d’entrée (le traffic) est limité, si le bloggeur ne fait appel qu’à des sources de traffic gratuit, ce qui est le cas pour 99% d’entre eux. Sans utiliser le PPC, l’affiliation au CPA ou une stratégie presse, les blogueurs se retrouvent à brasser le même traffic « recyclé » entre eux. Or si ce modèle (échanger du traffic) fonctionne très bien pour les marketeurs à grand succès, c’est parce que chacun profite des efforts des autres pour toucher du traffic « neuf ». Cela ne fonctionne que si chaque acteur du marché a sa propre stratégie traffic.
  • Les blogs (dans leur design par défaut) font partie des sites internet les moins efficaces. L’usabilité (en termes de marketing) d’un blog est très limitée, tout simplement parce qu’il y a trop de choses à faire sur un blog, trop de distractions – laisser un commentaire, faire un trackback, cliquer sur le lien dans l’article, revenir à l’accueil, aller voir le blogroll, lancer une recherche,changer de catégorie… le blogueur ne maîtrise absolument pas le trajet du visiteur sur son site – sauf dans le cas de très rares blogs très épurés, comme Blogueur Pro, celui d’Olivier Roland (qui mériterait tout de même d’être organisé selon un parcours d’apprentissage).
  • Et beaucoup d’autres raisons, selon moi, font du blog un système limité. Comme par exemple le fait que les blogueurs ont une très mauvaise répartition de leur activité, si on se penche sur ces efforts en jetant un oeil au « 80/20 ». J’y reviendrai certainement plus tard.

Mais d’un autre côté, il faut reconnaître un trait de caractère très particulier à notre blogosphère française : ses membres sont très soudés ET semblent ouverts à utiliser des méthodes nouvelles si elles ont fait leurs preuves.

Il y a quelques mois, j’ai dû lutter contre un certain blogueur pour lui démontrer qu’il devait mettre un formulaire d’inscription à sa newsletter en « lightbox » sur son site (autrement dit, l’afficher par-dessus le blog, forçant les visiteurs à faire le choix entre s’inscrire, ou fermer la lightbox pour voir le site). J’ai argumenté, râlé, tempêté, câjolé, usé des pires chantages et même secrètement jeté un sort vaudou à son site,pour qu’il accepte de faire l’essai.

A ce moment précis, j’étais convaincu  qu’on ne verrait jamais ce type de formulaire apparaître sur les autres blogs francophones… J’ai été plaisamment surpris – apparemment, le succès de cette méthode a fait des émules, et les blogueurs sont maintenant nombreux à disposer d’un embryon de mailing list pour communiquer sur leurs nouveaux articles.

A mon avis, c’est là que va se jouer le futur de la blogosphère « professionnelle » française :

  • Le développement de nouvelles sources de traffic,
  • et la véritable utilisation du pouvoir de l’email (pas de twitter, pas de facebook. mais c’est un autre débat)

Sujets abordés dans cet article :

read me im famous, readme im famous, read me im famous, les blogs avenir, readmeiam famous, read me i famous, avenir des blogs, read me I am famous, l\avenir du blog, aweber marketing

7 idées pour mieux connaitre vos clients, et vous rapprocher d’eux !

7

4 techniques et 3 suggestions pour mieux comprendre vos clients

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

Quand vous faites ceci, vos clients grincent des dents…
Ils râlent, ils pestent contre vous, ils en parlent derrière votre dos, ils s’insurgent et ils rouspètent.
Au bout d’un moment, quand la coupe est pleine, quand ils en ont leur claque, ils tournent les talons et s’en vont chez le concurrent d’en face voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

Mais qu’est-ce que c’est ??
Que faites-vous donc, qui les agace et leur donne le bourdon ?

Je vous explique dans ce podcast, comment le découvrir…

Vous allez aussi voir sur cette même playlist:
1️⃣ Comment éviter que vos produits/services deviennent obsolètes,
2️⃣ Le meilleur moyen de ne rien oublier sur vos clients et d’éviter les « gaffes »,
3️⃣ Une méthode furtive utilisée par les grandes entreprises pour éviter la catastrophe et étouffer dans l’oeuf les indélicatesses de leurs employés face aux clients,
4️⃣ Un moyen de sous-traiter et déléguer (gratuitement) une partie de votre service clients !

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio (suite…)

Publiez ici

P
MISE À JOUR DU 24 MAI 2018 : Du fait de la forte demande pour la formation La Machine À Vendre, nous avons suspendu temporairement la publication d’articles invités, jusqu’à nouvel ordre, afin de pouvoir nous consacrer à 100% au suivi de nos clients.

Si vous souhaitiez nous soumettre un article invité, vous pouvez le faire, mais sachez que votre proposition ne sera pas traitée pour le moment et que nous ne pouvons promettre aucune date précise pour vous faire parvenir un retour. En vous remerciant pour votre compréhension,

— Sébastien

Depuis 2010 (ouverture du blog « Le Marketeur Français ») j’ai créé un réseau de blogs qui ont servi de support aux plus gros Lancements Orchestrés francophones.
A partir d’un petit nombre d’articles et de vidéos de grande qualité, ce réseau a attiré plus de 60 500 lecteurs abonnés à la newsletter « Le Marketeur Français ».

Aujourd’hui nous passons à une vitesse supérieure de publication.Je vais publier de nombreux articles sur ces blogs au cours des prochaines semaines.

En plus de mes propres articles, je souhaite accueillir des « articles invités ». Cela me permettra de publier davantage de contenu de qualité pour mes lecteurs, et d’offrir des points de vue variés en complément des conseils que j’apporte moi-même.

Vous pouvez donc désormais publier un article « invité » sur un de mes blogs.

C’est votre chance de faire connaître votre blog ou votre entreprise à plusieurs milliers, ou dizaines de milliers, de personnes.

Ce que vous avez à gagner

En publiant un article sur un de mes blogs, vous gagnez une visibilité auprès des milliers d’entrepreneurs et chefs d’entreprise inscrits à mes formations ou à ma newsletter.

C’est aussi un solide coup de main pour votre référencement, car vous pouvez inclure dans votre article jusqu’à 3 liens vers votre blog ou site. (plus 2 liens dans votre paragraphe de présentation !)

En plus de l’effet instantané sur votre trafic Web et votre nombre d’abonnés, vous y gagnez aussi une source de visiteurs et de clients potentiels sur le long terme !

Publier un article invité sur un blog connu est le meilleur moyen de faire connaître votre blog en un éclair !
Cliquez ici pour retweeter - Partagez sur Facebook

Qui peut publier ?

J’attache une importance toute particulière à la réputation de ma marque « Le Marketeur Français » et à la qualité des conseils et informations que je partage avec mes clients.

Pour publier sur un de mes blogs, vous devez avoir une réputation impeccable, et publier un contenu éthique et de qualité.

Il n’y a aucune obligation quant à la taille de votre blog, de votre entreprise ou de votre mailing list. Mais je prendrai en compte la qualité et la réputation de votre présence en ligne et je me réserve le droit de refuser certaines propositions en conséquence.

Que pouvez-vous proposer ?

Au niveau du « fond »

Quand vous envoyez votre proposition d’article, vous pouvez choisir sur lequel de mes blogs vous souhaitez le publier. Choisissez en fonction du thème que vous comptez aborder.

Voici les thèmes que vous pouvez aborder pour chacun de ces blogs :

  • Pour publier sur Le Marketeur Français.com (le plus populaire) :
    • Stratégie marketing
    • Positionnement
    • Politique de prix
    • Copywriting
    • Etats d’esprit de l’entrepreneur
    • Référencement / Optimisation pour les moteurs de recherche
    • Communication
    • Négociation
    • Vente
    • Influence et pouvoir de conviction
  • Pour publier sur Mon Blog d’Entreprise.com :
    • Blogging
    • Marketing internet
    • Affiliation
  • Pour publier sur Le Marketing Video.com :
    • Faire des vidéos de vente
    • Gagner du trafic grâce à Youtube
  • Pour publier sur Devenir Entrepreneur Web.com :
    • Entrepreneuriat
    • Développement personnel
    • Démarrer une entreprise
    • Lifestyle du web entrepreneur
    • Productivité et efficacité
    • Management d’équipe
    • Finances personnelles / Comptabilité d’entreprise
  • Pour publier sur Lancez Vous TV :
    • Lancer une activité
    • Réussir un Lancement Orchestré

Si vous avez un thème nouveau à proposer, je suis ouvert à votre suggestion, à condition que l’article soit ciblé et concerne directement les entrepreneurs et chefs d’entreprise qui lisent mes blogs.

Au niveau de la « forme »

  • Le langage de votre article doit être simple, aller droit au but, et user d’exemples concrets. Pour aérer la présentation je recommande d’utiliser des listes à puces ou numérotées, de faire des phrases courtes et d’aller régulièrement à la ligne.
  • Vous trouverez des exemples de structure d’article : ici, ici, et ici.
  • Vous pouvez illustrer votre article d’une ou plusieurs images libres de droit. Vous pouvez en trouver ici (tapez le mot clef en rapport avec l’article dans le champ de recherche).
  • Votre article doit être rédigé avec une grammaire et une orthographe impeccables. Je prête une attention toute particulière aux points 15 et 16 de nos Principes Opérationnels. Votre article sera relu, mais je ne peux pas me permettre de passer de longues heures à corriger les articles invités. Les articles peu soignés seront refusés.
  • Votre article doit être unique (ne jamais avoir été publié ailleurs auparavant). S’il est accepté, vous vous engagez à ne pas le reposter ailleurs.
  •  Aucun article ne sera accepté en-dessous de 1000 mots.

Un dernier point (le plus important !)

Votre article doit être tip-top, excellent, formidable, mémorable.

Cet article invité est une occasion en or de vous faire connaître auprès d’une nouvelle audience, et on n’a qu’une chance de faire une bonne première impression, donc donnez le meilleur de vous-même !

Comment promouvoir votre site ou blog dans l’article ?

Vous pouvez librement inclure dans l’article jusqu’à 3 liens vers votre site ou blog.

Chacun de ces liens peut pointer soit vers la page d’accueil, soit vers une page de catégorie, soit vers un article de votre choix.

Notez bien que vous ne pouvez pas faire de lien direct vers une page de vente, qu’il s’agisse de votre propre produit ou d’un produit proposé en affiliation.

Vous avez cependant le droit de faire pointer un ou plusieurs de vos liens vers une « page de capture ».

En plus des 3 liens dans le corps de l’article, vous pouvez inclure 2 liens supplémentaires :

  • Un en phrase d’introduction de l’article, à présenter en 1 phrase sur le modèle suivant :
    NB: Cet article a été proposé par Paul Smith, du blog Entrepreneurs et Gizmos.
  • Un en conclusion de l’article, à présenter en 2 phrases sur le modèle suivant :
    Cet article a été rédigé par Paul Smith. Paul administre le blog Entrepreneurs et Gizmos, qui raconte sa découverte des Gizmos et son aventure d’entrepreneur nomade.

Comment proposer votre article ?

Préparez l’article dans un document Word (.doc ou .docx).

L’article ne doit contenir aucun formatage en-dehors des styles par défaut de Microsoft Word/Open Office : Normal, Titre 1, Titre 2, gras, italique.

Pas de soulignés, pas de couleurs, pas de changements de police.

Une fois l’article prêt, allez sur cette page de contact pour m’envoyer le document.

Nous consulterons votre article et s’il est accepté, vous serez officiellement publié !
Si votre article fait partie des meilleurs, j’en ferai la promotion sur la liste de plus de 28 000 personnes abonnées à la newsletter !
L’avantage pour vous : un pic de trafic et de visibilité sans précédent ! Une bonne raison de vous assurer que votre article est de qualité irréprochable !

Et si vous voulez publier régulièrement ?

Je suis ouvert à ce type de proposition. Si votre article est de qualité et a plu à nos lecteurs, nous pouvons tout-à-fait envisager une rubrique hebdomadaire ou mensuelle pour faire connaître votre contenu de façon récurrente. Si votre article est le premier d’une série, précisez-le dans votre message sur la page de contact.

Sujets abordés dans cet article :

merci mais l\article ne peut etre publiée

Les trois règles d’or de la croissance personnelle

L
image Nancy Caron
Les trois règles d’or de la croissance personnelle sont d’apprécier le processus de changement, de reconnaître chaque petit pas que vous faites et la gratitude.

NB : Cet article a été proposé par Nancy Caron fondatrice du Centre Évolution

Le développement et la croissance personnels font référence à beaucoup de disciplines très variées. Qu’il s’agisse de confiance en soi, de communication, de libérer des blocages, de changement de croyance, de changement de comportement et j’en passe.

Il est donc tout à fait compréhensible que pour plusieurs personnes il soit difficile de s’y retrouver. Les questions qu’une personne peut se poser si elle désire faire de la croissance personnelle peuvent ressembler à; par où commencer? Quelle formation va le mieux répondre à mon besoin du moment? Ou encore, comment savoir si j’avance au bon rythme et dans la bonne direction?

Je crois toutefois que peu importe le choix de formation que vous allez prendre vous pourrez toujours maximiser votre progression si vous suivez ces trois règles d’or que je vous présente.

Ces trois règles sont d’apprécier le processus de changement, de reconnaître chaque petit pas que vous faites et la gratitude.

(suite…)

7 +1 éléments indispensables dans votre message de vente

7

La méthode FAB pour communiquer avec vos clients et vendre un produit ou service

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

Dans cette vidéo je vous révèle un piège dans lequel vous tombez sûrement quand vous discutez avec un acheteur potentiel de vos produits ou services…Et je vous explique comment convaincre plus facilement, plus rapidement, vos clients à signer et à vous faire confiance !

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio (suite…)

Sujets abordés dans cet article :

exemple de phrase pour vendre un produit, exemple de phrase pour vendre un produit, phrase accrocheuse pour la vente

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */