La fois où j’en ai eu marre d’être débordé

L
Image course permanente
Une situation de “course permanente” provoque des conséquences particulièrement dangereuses pour vous et votre entreprise.

Depuis 2010, on me connaît pour mes « Lancements Orchestrés » (mes grosses campagnes qui ont fait des millions d’euros de vente).

Mais peu de gens savent que j’ai en réalité passé le plus gros de mon temps à AUTOMATISER mon marketing…
.. Et à me construire une « Machine à Vendre » qui génère sur l’année tout autant de ventes qu’un Lancement Orchestré.

Mon système automatisé compte aujourd’hui une dizaine de campagnes différentes pour des produits différents. Et quelqu’un qui visite mon site aujourd’hui vit toute une aventure, avec des emails, des vidéos, des web-conférences, et même des courriers postaux, qui l’amènent à acheter, puis à devenir un client fidèle.

Je fais donc chaque mois des dizaines de milliers d’euros (entre 30 et 40 000 euros en général) de ventes de façon purement automatisée, ce qui me permet de me concentrer sur mes nouveaux projets, mes livres, mes séminaires, mes voyages… En étant sûr que ma boîte « tourne » et tourne vraiment bien, même en mon absence.

(En moyenne, au retour de chaque pause déjeuner, je suis plus riche de 500 euros qu’au moment où je suis parti en pause !)

Sauf qu’il y a 5 ans, je n’avais rien de tout cela.

Je travaillais sur tous les fronts pour assurer au quotidien : la conversion des visiteurs sur mon site internet pour récupérer des prospects (abonnés par email), la conversion des nouveaux prospects en clients, la promotion de mes nouveaux produits, le suivi de mes anciens clients, la planification de mes web-conférences, l’organisation de mes campagnes marketing…

A cette époque, mon entreprise se lançait, et je n’avais pas la possibilité de déléguer ces tâches essentielles pour faire “tourner” ma boîte.

Pour ne rien arranger, j’avais encore une société (de conseils amoureux pour les célibataires) avec 3 500 clients qui me demandaient du temps pour créer un DVD par mois, animer plusieurs programmes de coaching et séminaires, sur une thématique qui ne me passionnait plus autant qu’avant.

Je devais donc réussir à générer des revenus stables pour la sécurité de mon activité, tout en avançant sur les projets que je souhaitais mener dans le futur.

Vous vous en doutez, un tel engagement impacte très vite sur la vie personnelle : mes amis, ma famille, ma compagne me voyaient chaque jour un peu plus noyé dans cette course contre la montre… Et chaque jour un peu moins présent auprès d’eux.

Vous avez sûrement déjà vécu ce genre de situation : la peur de ne pas être “au top” partout, de ne pas répondre à toutes les attentes, de négliger une action, ou même un client, de rater une campagne, de perdre des ventes bêtement parce que vous n’avez pas su, pas pu vous trouver au bon endroit, au bon moment…

Aujourd’hui, lorsque je conseille les membres de mon groupe MasterMind “Les Agisseurs” ou mes clients de consulting sur leur développement de leur activité, je les mets toujours en garde : cette situation de “course permanente” provoque 3 conséquences particulièrement dangereuses pour vous et votre entreprise.

  1. Vous ne savez plus donner la priorité aux priorités : vous courez dans tous les sens pour essayer de convaincre un tel d’acheter, un tel de payer, un tel d’acheter à nouveau… Et vous perdez des ventes sans même vous en rendre compte !
  2. Vous passez à côté de l’entrepreneur et de la personne que vous êtes vraiment : lorsqu’on a la tête dans le guidon, on ne prend même plus la peine de se recentrer sur qui l’on est, ce que l’on veut partager, les valeurs que l’on défend et celles que l’on incarne.
    C’est ce que j’appelle le MANTRA de tout entrepreneur ambitieux : cette technique permet de révéler l’entrepreneur libre qui sommeille en nous, et elle ne s’applique sûrement pas à quelqu’un qui court dans tous les sens pour échanger son temps contre de l’argent !
  3. Vous ne fixez plus d’objectifs réalisables à long terme : vous vivez par à-coups, au jour le jour, sans arriver à dégager suffisamment de temps pour envisager l’avenir sur le long terme.
    Par exemple, est-ce que vous vous dites : “voici mon plan d’actions pour les cinq prochaines années. Non seulement je vais mettre ce plan à exécution, mais en plus, chacune de ces actions va me permettre d’atteindre le succès que je souhaite pour mon entreprise !” Face au problème dont je vous parle, vous n’avez clairement pas le temps de réfléchir à cela !

Je suis convaincu que n’importe quel entrepreneur devrait fixer des objectifs concrets pour les 5 prochaines années, des objectifs réalisables, spécifiques et utiles pour le succès de son entreprise et l’accomplissement de sa vie personnelle… Mais dans une telle situation d’urgence, c’est impossible de raisonner ainsi.

Et c’est exactement la situation que je vivais à cette époque !

… Jusqu’au jour où j’ai compris : si je voulais vivre la vie d’un entrepreneur libre, si je voulais vivre mes rêves, si je voulais m’épanouir dans ma passion, je ne pouvais pas rester prisonnier de “l’urgence” plus longtemps.

Donc j’ai pris une petite décision qui a causé un énorme changement :

J’ai décidé de passer quelques minutes, chaque jour, à avancer sur un « petit » projet.

Je savais que je n’arriverais sans doute pas à chambouler toutes mes habitudes d’un coup – ou du moins, si je procédais ainsi, la « réalité » finirait par me rattraper, au bout de quelques jours ou semaines à peine, et je devrais bosser encore quatre fois plus dur pour rattraper mon retard sur toutes les urgences que j’aurais mises en plan.

Donc au lieu de tout « mettre en plan » et de tout chambouler, j’ai fait un petit changement : Par ci, par là, avant d’aller me coucher, ou à la fin d’une pause déjeuner, je faisais avancer mon nouveau projet en écrivant un paragraphe ici, une accroche là, en mettant en ligne un PDF le lendemain…

… Sans me mettre la pression, mais en essayant simplement de faire un petit pas chaque jour.

Et c’est ce « petit » projet qui m’a permis de tout changer.

Alors, quel était ce fameux projet ?

Il fallait que je me concentre sur l’essentiel.

Il fallait que j’aille de l’avant.

Il fallait que je trouve un système capable d’automatiser mon marketing en toute sérénité…

Et vous savez comment je l’ai découvert ?

En réalisant les 2 plus grands rêves de ma fiancée !

Un peu de patience, je vous en reparle demain…

Soyez présent, je compte sur vous !

Sébastien

Déjà 4 commentaires

  • Un article très inspirant ! Je vous rejoins totalement lorsque vous dites au final que le temps est précieux (le temps c’est de l’argent…). Ma devise est la productivité. Perdre son temps pour des taches inutiles est ce qu’il ne faut pas faire, et tout automatiser est une solution.

    Le fait d’organiser ses journées à l’avance est également très efficace. J’utilise une application pour gérer mes taches du jour etc et je m’y retrouve plus facilement.

  • Salut Sébastien,

    Je me reconnais parfaitement à ce que tu raconte à mes débuts.

    En fait on essaye d’être partout à la fois, jusqu’au moment où on se rend compte que ça ne peut plus continuer comme ça.

    j’ai eu ce problème durant pratiquement 2 ans et j’était vraiment à bout.
    J’ai du prendre des mesures qui m’ont beaucoup aidé à ce jour.

    Même si je ne connais pas le même développement que toi, ( tu es une grosse boite qui rafle pratiquement tout sur son passage) j’avance aujourd’hui pas à pas et beaucoup plus sereinement sans me mettre la pression.

    Tous n’est pas encore au beau fixe mais je m’améliore chaque jour.

    Au plaisir de lire la suite.

    Amicalement,
    Xavier

    Amicalement,
    Xavier de Bonheur-Viral.com

  • Bonjour Sébastien,
    C’est vrai que le démarrage est dur. Moi je suis encore dans cette phase et je vois quelquefois que je ne fais que tourner en rond.La décision que tu as prise mérite d’être essayé.
    Merci pour le partage

  • Bonjour Sébastien!
    Effectif , je l’ai remarqué en vous à travers vos articles au début de vos lancements.Vous étiez inscrit dans le cadre I de la gestion du temps et des priorités qui se résume par la drogue de l’urgence.L’entrepreneur qui désire une stabilité et une prospérité sereine doit se statuer sans cesse à la priorité des priorités qui répond au cadre II. Je l’ai perçu pour moi même m’amenant à réfléchir sur une planification à long terme avant le lancement de mon business. Sébastien, vous êtes une machine efficace qui vient de démarrer puisque vous avez pris conscience pour vous inscrire dans la peau de l’entrepreneur moderne et gagnant. Une autoévaluation très pertinente.Portez vous bien leader et bonne suite à vous.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */