Stratégie | Le Marketeur Français

Blog letters on speech bubbles

Créer un blog rentable c’est s’assurer une source de revenu passif tout en parlant de votre passion.

Cet article-invité est rédigé par Julien Valat

Démarrer une carrière, ce n’est pas rien. Je ne vous parle pas ici de hobbie en dilettante, de petit blog sympa pour raconter à la famille votre voyage à Cuba. Je parle d’une véritable carrière, avec pour objectif de créer un blog qui rapporte de l’argent. Je ne suis pas en train de vous promettre des millions, car pour être honnête, si je connaissais la recette miracle pour devenir riche à en crever, je ferais comme Coca-Cola, je la garderai bien secrète dans un coffre-fort !

Non, restons sérieux et ne vivons pas dans des contes de fées. L’objectif, lorsqu’on parle de carrière de blogueur, c’est de développer un ou plusieurs blogs pour gagner un revenu. Un revenu d’appoint pour commencer, puis idéalement un véritable revenu qui vous permettra de vous consacrer entièrement au blogging et, à terme, d’être indépendant. Il s’agit de construire votre carrière de blogueur comme un entrepreneur. Et comme n’importe quelle carrière d’entrepreneur, ce n’est pas adapté à tout le monde : c’est un chemin qui ne sera pas facile, qui sera semé d’embûches et pour lequel il faudra consacrer beaucoup de votre temps.

Pour vous aider à bien démarrer sur ce chemin, voici donc les 34 conseils que je donnerai à quiconque voulant démarrer sa carrière de blogueur. Branchez-vous sur le mode « entrepreneur » et bon blogging !

Cliquez pour lire la suite »


-- Téléchargez 34 conseils pour démarrer sa carrière de blogueur au format PDF (livret électronique) --


On lun, in Blogging, by Un rédacteur invité
billets

La méthode des Lancements Orchestrés vous aidera précisément à mettre en action un plan marketing efficace pour amener rapidement à vous davantage de nouveaux clients, et les fidéliser.

Note : Cet article est un article invité de Maxence Rigottier du site vivre de son site internet. Je possède aussi 2 autres sites web sur les paris sportifs et la course à pied. Maxence est parieur professionnel et blogueur Professionnel. Il a généré 71 495 euros de vente en 2014 avec ces différents sites web et devrait réaliser au moins 80 000 euros en 2015.

Aimeriez-vous générer 1000/2000/3000 euros par mois au minimum avec votre site web ou votre blog même si vous avez 1 liste email assez faible ? Souhaitez-vous rentabiliser au mieux votre liste email pour générer 1 superbe revenu même avec 1 petite audience. Mieux, aimeriez-vous générer au moins 6 euros par an et par prospect de votre liste email ?  C’est parti pour la mise en place de la stratégie afin de décupler les résultats de votre site internet !

Quand je discute avec des blogueurs, éditeurs internet, web entrepreneurs, infopreneurs…, j’explique que dans votre liste d’abonnés emails, vous avez grosso modo 1 dollar par mois et par prospect en misant sur la fréquence d’achat (0,70 à 0,80 euros).

Tout dépend de votre thématique, mais je pense que tout le monde a au moins 50 centimes d’euro par prospect dans sa liste par mois au MINIMUM soit 6 euros par an. J’explique la stratégie si vous n’êtes pas Blogueur Pro alors que vous le méritez ou si vous aimeriez augmenter vos revenus.

Cliquez pour lire la suite »

Sujets abordés dans cet article :

marketing francais, le français du marketing

-- Téléchargez Comment GAGNER au moins 6 euros par an et par prospect dans votre liste emails ! (quelque soit la thématique de votre blog) ! au format PDF (livret électronique) --


On mar, in Blogging, Lancement Orchestré, by Un rédacteur invité
En parlant de votre produit avant de l’avoir lancé, vous vous donnez le temps de préparer votre Lancement Orchestré.

En parlant de votre produit avant de l’avoir lancé, vous vous donnez le temps de préparer votre Lancement Orchestré.

Vous avez une idée de produit en tête, et vous pensez vous lancer dans l’aventure de sa création. Seulement, vous ne savez pas quand vous devez commencer à en parler autour de vous et à en faire la promotion sur votre blog, sur les réseaux sociaux et sur les sites de vos partenaires. Que vaut-il mieux, parler d’un produit avant ou après l’avoir créé ? Dans cet article, vous trouverez, en trois points, notre avis sur la question.

Cliquez pour lire la suite »


-- Téléchargez Faut-il parler de votre produit avant ou après l'avoir créé ? au format PDF (livret électronique) --


On mer, in Marketing, by Marie F.
Il est extrêmement important de connaître précisément les mots-clés que les gens utilisent quand ils font des recherches."

Il est extrêmement important de connaître précisément les mots-clés que les gens utilisent quand ils font des recherches.”

Cet article invité a été proposé par Marc Guilbert, auteur du blog ExpertMarketingWeb.com

Lancer une entreprise en ligne, c’est comme lancer n’importe quelle autre entreprise: il y a un risque élevé d’échec.

Je dirais même, encore plus en ligne.

Saviez-vous qu’il y a plus de 150 000 nouvelles pages qui sont ajoutées au Web chaque jour ?

Mais alors, où est donc votre site Web dans tout cela ?

Avec plus de 45 milliards de pages Web présentement  indexées par Google, comment pourriez-vous réussir à avoir seulement un peu de trafic sans dépenser une fortune ?

Le succès réside dans ce que j’appelle l’Étape 0, soit l’étape celle que tout le monde oublie.

Cette étape doit être faite avant de créer son contenu, car elle influera sur les titres que vous donnerez à vos pages mais aussi sur votre contenu. Tout cela, dans le but d’obtenir du trafic gratuit provenant de Google.

Sans elle, vos chances de réussite sont pratiquement nulles.

La bonne nouvelle, cependant, c’est que pratiquement personne ne la connait, ce qui vous donne un énorme avantage.

Cliquez pour lire la suite »

Sujets abordés dans cet article :

Slogan marketing vers le client: nous existons grace a vous

-- Téléchargez L’Étape 0 : Pourquoi vous échouerez en ligne au format PDF (livret électronique) --


On sam, in Blogging, by Un rédacteur invité
Le temps libre est le moment où nos esprits se ressourcent et font le plein de carburant.

Le temps libre est le moment où nos esprits se ressourcent et font le plein de carburant.

La créativité est bien souvent liée à l’idée d’inspiration, et on a tous à l’esprit l’image de l’artiste désordonné et brouillon, sujet à des coups de génie tout aussi imprévisibles que formidables. Cependant, en réalité, la créativité a plus à voir avec la rigueur et l’organisation. Les esprits les plus créatifs ne le sont en effet que parce qu’ils savent travailler avec méthode et efficacité. Imagination et organisation sont donc loin d’être antithétiques, et,  pour être plus créatif, il est véritablement nécessaire de structurer son temps comme une machine.

Cliquez pour lire la suite »


-- Téléchargez Pourquoi organiser votre temps comme une machine peut vous aider à être plus créatif au format PDF (livret électronique) --


On ven, in Marketing, by Marie F.
L’Océan bleu est un marché non exploité dont la demande est existante mais non stimulée, faute d’offre adaptée.

L’Océan bleu est un marché non exploité dont la demande est existante mais non stimulée, faute d’offre adaptée.

Cet article invité a été proposé par Mathieu, auteur du blog HYPE Blogging School qui propose une formation gratuite pour créer son blog. Inscrivez-vous pour suivre le programme de formation 2012-2013 qui vous permettra de devenir blogueur.

 

Voici l’histoire de deux alchimistes du marketing :  W.Chan Kim et Renée Mauborgne….

Dans leur laboratoire de l’INSEAD, ils ont porté à ébullition près de 30 ans de success stories entrepreneuriales.

Le résultat ? Ils ont trouvé la stratégie marketing qui permette de transformer le plomb d’un secteur d’activité en business en or. C’est la stratégie Océan Bleu.

Leur projet fou ? Transformer le plomb d’un secteur d’activité en business en or.

 

 

Océan Bleu vs Océan rouge

Nos deux alchimistes considèrent que dans un nombre croissant de secteurs d’activités, l’offre est supérieure à la demande. Cette situation pousse les entreprises à s’engager dans une guerre des prix pour se différencier. A moins de disposer d’une puissance de frappe de plusieurs millions d’euros, vouloir percer sur un marché hyper concurrentiel relève du suicide.

L’Océan rouge représente un marché dont l’environnement concurrentiel est saturé, à l’image de requins qui s’entretueraient et dont le sang versé rende impossible l’arrivée d’un nouvel entrant. En un mot : ils ne feraient qu’une bouchée de vous.

« Si vous n’arrivez pas à gagner, et bien changez les règles du jeu…. »

Alors que l’Océan rouge est un marché statique dont les règles sont prédéfinies, les deux sorciers de l’INSEAD nous recommandent de créer un Océan bleu. Imaginez un lagon dont l’eau turquoise ne vous donne qu’une envie : plonger dedans. Un endroit inaccessible par l’autoroute, personne autour de vous, des ressources encore préservées qui vous assurent quotidiennement un pêche frugale.

L’Océan bleu est un marché non exploité dont la demande est existante mais non stimulée, faute d’offre adaptée.
Cliquez ici pour retweeter - Partagez sur Facebook

« Créez un Océan bleu et la concurrence sera hors jeu. »

L’Océan Bleu du Cirque du Soleil

  • 700 millions d’euros de chiffre d’affaires
  • 250 millions de bénéfices
  • 5000 salariés

Et un cracheur de feu milliardaire, le fondateur.

Alors que les cirques traditionnels s’entretuaient dans leur Océan rouge en affichant des spectacles de clowns destinés à satisfaire un public d’enfant assis sur des bancs en bois ; le Cirque du Soleil a créé son Océan bleu.

Leur idée ? Concilier l’émotion et le divertissement du cirque avec le raffinement intellectuel et artistique du théâtre, pour un public d’adultes.

Résultat ? Des concurrents complètement hors jeux qui assistent, depuis leur sacro saint chapiteau, à un déferlement de nouveaux clients venus assistés à une expérience unique proposée par le Cirque du Soleil.

Ils ont mis au point cette formule secrète : la Stratégie Océan Bleu

 

Le concept clé : le saut de valeur

Aux frontières de tout Océan rouge se trouve un Océan bleu.

Si vous voulez créer un Océan bleu, vous devez faire un saut de valeur (ou Innovation valeur). Par saut de valeur, on comprend : changer les règles du jeu.

Alors que les entreprises dans l’Océan rouge se tuent à satisfaire la demande existante, vous allez stimuler et conquérir une demande nouvelle afin de mettre la concurrence hors jeu.

 

La méthode à appliquer : les 6 pistes de différenciation

Dans leur livre « Stratégie Océan Bleu », nos deux sorciers du marketing ont une phrase fascinante :

« Ils poursuivent tous une stratégie classique de différenciation…mais ils se différencient tous de manière identique. »

Réfléchissez à cette idée, elle est d’une puissance redoutable ! Lorsque j’ai créé la Hype Blogging School, j’ai pris ce principe comme devise.

Notre problème est qu’on reste cloisonnés dans cet Océan rouge : on tape tous les bords du bocal sans arriver à le percer.

Si vous voulez faire le grand saut,  réfléchissez aux 6 pistes suivantes :

  • Piste n°1 : proposer un produit/service médian.
    Etudiez les différents produits/services proposés à un client pour répondre à un besoin standard. Il se peut que ces produits/services soient des extrêmes et qu’il y ait la place pour une solution médiane.  Une partie des clients pourra préférer cette solution médiane qui bénéficie des mêmes avantages sans disposer de certains inconvénients.
  • Piste n°2 : venir à la rencontre des consommateurs qui basculent entre le bas de gamme et le haut de gamme, ou l’inverse.
    Interrogez-vous sur la principale raison qui pousse un consommateur à passer d’un produit/service bas de gamme à un produit/service haut de gamme (ou l’inverse), à part le prix. Centrez votre offre sur cet élément et vous serez le premier à venir à la rencontre de ces consommateurs en transition.
  • Piste n°3 : séduire un acteur délaissé de la chaîne prescripteur-acheteur-utilisateur.
    Comprenez à qui s’adressent les entreprises pour vendre leurs produits/services : aux acheteurs, aux utilisateurs ou aux prescripteurs ? Selon leur cible, l’offre ne sera pas la même. Créez une offre dédiée à la cible délaissée.
  • Piste n°4 : proposer le complément qui peut faire la différence.
    Repérez ce qui peut freiner un consommateur à opter pour  un produit/service qui se vend déjà bien. Proposez le complément qui peut faire la différence.
  • Piste n°5 : prendre le contre-pied de l’orientation naturelle d’un secteur.
    Déterminez si un secteur d’activité est orienté rationnel (prix et utilité) ou orienté émotionnel (valorisation de l’ego et superflu). Prenez le contre-pied…
  • Piste n°6 : se positionner sur le prolongement logique d’une nouvelle tendance.
    Se positionner sur la trajectoire d’une nouvelle tendance est le meilleur moyen d’avoir une longueur d’avance le jour J

 

3 success stories Océan Bleu

1)      Dyson
Dyson propose un complément qui a fait la différence (piste n°4) dans le marché de l’aspirateur.
Remplacer les sacs pleins de son aspirateur par des sacs vides, cela a un coût en temps et en argent.
Dyson a innové en proposant des aspirateurs qui n’ont pas besoin de sacs.

2)      Swatch
Alors que le secteur des montres bas de gamme se refusait à travailler l’esthétisme de ses produits, Swatch a innové (piste n°5).
Porter une montre bas de gamme n’empêche pas d’avoir du goût !
Swatch propose des montres bas de gamme dont les couleurs surfent sur les tendances de la mode et disposent d’une forte charge affective pour les personnes qui les portent.

3)      Apple
Face à l’explosion du téléchargement illégal, Steve Jobs a compris que les maisons de disque camperaient sur leurs positions et refuseraient de se remettre en cause.
Généralement, les internautes téléchargeaient illégalement car ils ne voulaient pas acheter un CD alors qu’un seul morceau leur plaisait.
Steve Jobs a projeté la tendance (piste n°6) et imaginé une solution qui permettrait aux internautes d’acheter légalement le morceau qui leur plaît. De là est né le magasin de musique en ligne Itunes.

 


-- Téléchargez Les secrets de la stratégie marketing qui transforme le plomb en OR au format PDF (livret électronique) --


Vos engagements environnementaux sont des atouts que vos acheteurs potentiels vont scruter à l’avenir.

Vos engagements environnementaux sont des atouts que vos acheteurs potentiels vont scruter à l’avenir.

Cet article invité a été proposé par Jean-Philippe Vézina, créateur du blog Mon Plan Marketing Vert.

 

Pourquoi faites-vous des affaires?

Je vous pose la question parce que tous n’ont pas les mêmes motivations. Mais je ne crois pas me tromper en affirmant que la plupart d’entre vous souhaitent générer des revenus et préférablement, pour longtemps. Alors, votre modèle d’affaires est-il prêt à passer le cap des 5 ans ?

Intégrer le développement durable à sa stratégie d’affaires n’est pas réservé qu’aux grandes entreprises. Même si vous venez tout juste de vous lancer en affaires, il ne faut pas croire que les questions environnementales sont surtout une source de dépenses.

Cliquez pour lire la suite »


-- Téléchargez 6 erreurs coûteuses que votre entreprise pourrait éviter en adoptant une stratégie écoresponsable ! au format PDF (livret électronique) --


On mar, in Marketing, by Marie F.
Le savoir, c’est le pouvoir, et il faut que vous récoltiez un maximum d’informations sur vos concurrents.

Le savoir, c’est le pouvoir, et il faut que vous récoltiez un maximum d’informations sur vos concurrents.

Quel que soit votre secteur d’activité ou la taille de votre entreprise, vous avez forcément des concurrents. Apprendre à les connaitre et identifier leurs forces et leurs faiblesses est absolument essentiel pour vous démarquer et séduire de nouveaux clients. En imitant avec intelligence les atouts de vos rivaux, vous pourrez améliorer vos produits et les services que vous proposez, mais il est par ailleurs intéressant d’étudier les problèmes que rencontrent vos concurrents et d’en tirer parti. Dans cet article, nous vous expliquons comment profiter au mieux des faiblesses de vos rivaux pour augmenter vos ventes.

Cliquez pour lire la suite »


-- Téléchargez Comment exploiter intelligemment les faiblesses de vos concurrents au format PDF (livret électronique) --


On lun, in Stratégie Marketing, by Marie F.

Si vous êtes un blogueur, ou si vous voulez créer un blog et en vivre, alors cet article vous aidera à lancer et développer votre blog, et le “monétiser” en gagnant de l’argent grâce à ce blog.

Mais avant cela, j’ai un avertissement important à faire.

Le développement foudroyant d’Internet en France a suscité de nouvelles vocations : un nouvel Eldorado, où on pourrait gagner sa vie en exprimant notre passion.

Si vous aviez comme intention de démarrer un blog et devenir blogueur pro pour vivre de votre passion, allongé dans un transat avec votre PC portable sur les genoux…
Alors votre plan est voué à l’échec.

 
J’ai pour vous une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle, et je vais commencer par la mauvaise :

Le rêve du “lifestyle du bloggueur”, amplifié par le phénomène de “La Semaine de 4 Heures”, contient une erreur fondamentale. On veut nous faire croire que la liberté ultime, c’est de s’installer sur la plage avec son PC portable (puis, son iBook, maintenant, son iPad)… et de travailler quelques minutes à peine, en postant un article par-ci par là et en consultant les statistiques de visites de nos sites.

Voici ce que personne ne dit :

Si vous êtes à la plage avec votre notebook ou votre iPad, alors vous n’êtes pas en train de profiter de la plage… vous êtes en train de TRAVAILLER.
Lifestyle : 0 / 20.

 
J’ai appris cela de Todd Brown, le bras droit de l’entreprise de consulting Strategic Profits fondée par Rich Schefren. Quand nous nous sommes rencontrés en Février, je l’ai même remercié pour cette remarque. J’étais auparavant persuadé que mon but ultime était de poster un ou deux articles ou newsletters depuis la plage… alors que la réalité est que l’entrepreneur qui travaille depuis la plage est toujours esclave de son entreprise.

Je pourrais élaborer davantage sur cette question du style de vie, mais ce n’est pas le thème principal de cet article. Je me contenterai de vous suggérer une voie différente : construire votre blog comme une entreprise à part entière, et le séparer complètement de votre vie personnelle. De cette façon, vous pourrez être sur la plage avec vos proches, SANS ordinateur, et en profiter grâce aux revenus que vous procure votre blog… sans passer votre vie à bloguer.

Voici donc la bonne nouvelle :

Il est tout-à-fait possible d’atteindre la liberté financière et personnelle à partir d’un blog.
A condition d’utiliser le bon plan.

 
Selon le moteur de recherche Technorati, 72% des blogueurs sont des blogueurs amateurs et ne visent aucun revenu avec leur blog. Cela laisse quand même 28% de blogueurs qui ont le même objectif que vous : gagner de l’argent avec leur site…
Et quand on sait que la blogosphère comptait 200 millions de blogs fin 2007 quand tout le monde a arrêté de compter, on peut imaginer le nombre immense d’internautes qui postent dans le but de grapiller quelques euros.

Evidemment, la grande majorité de ces blogueurs sont dans l’échec le plus total, ou se contentent de quelques centaines d’euros par mois après 5 ans de travail.

Pour ne pas faire partie de ces dizaines de millions de blogs déserts, peu rentables, assemblés à la va-vite, il vous faut un plan.
Ce plan est en 3 étapes :

  1. Démarrer avec une stratégie solide
  2. Démarrer en fanfare
  3. Et créer une dynamique de Momentum.

Démarrer avec une stratégie solide permettra à votre blog d’économiser des ANNÉES de travail.

 
Vous pouvez réellement vous épargner un an de tâtonnement si vous prenez une après-midi de préparation.

Vous devez définir à l’avance ce que vous vendez, et à qui vous le vendez. Je vais vous donner deux exemples concrets, et vous comprendrez tout de suite l’importance de cette réflexion :

  • Soit vous êtes un média, et vous vendez une audience à des annonceurs.
  • Soit vous êtes une vitrine, et vous vendez des produits et services à une audience.

Il existe deux types principaux de médias : les médias gratuits (pensez au journal 20 minutes) et les médias payants.

La stratégie de construction d’un média gratuit est celle que l’on retrouve le plus fréquemment chez les blogueurs : attirer un maximum de visiteurs sur un site qui comporte des publicités payées au clic ou à l’affichage, par exemple des publicités Google Adsense. Il y a des façons très spécifiques de construire un site dont les publicités sont rémunérées à l’affichage (comme des bannières par exemple), et d’autres façons de construire un site avec des publicités payées au clic. J’en reparlerai dans d’autres articles.

Parlons maintenant de la stratégie “vitrine”. Notez bien que je mets dans la même catégorie la vente directe et l’affiliation.
Si vous vendez vos propres produits ou services, ou si vous vendez des produits en affiliation, vos objectifs sont les mêmes : Il n’y a pas de différence entre la stratégie d’un blog de créateur de produit et celle d’un affilié.

Si votre blog vend des produits d’affiliation, et les affiche comme des publicités, alors vous êtes largement en-dessous de votre potentiel. Mon premier conseil pour vous est de changer la perception que vous donnez à votre lecteur au sujet de ces produits. Mettez les en valeur comme des recommandations, intégrées à un vrai processus de vente, et non comme des publicités qui polluent votre message. Votre message est la recommandation.

Ce sera un bien meilleur moyen de rentabiliser votre blog. Je n’aime pas vraiment le mot “monétiser” – votre but n’est pas de gagner de la menue monnaie n’est-ce pas ?

La première  étape est de…

*** Démarrer votre blog en fanfare ***

Dans l’historique de la plupart des blogs à succès, la croissance du blog (et des revenus du webmaster) se fait de façon exponentielle au cours des 3 premières années en moyenne.

La première année est celle où le blog se cherche, et franchit très lentement la barre des 100 visites/jour, puis atteint un peu plus rapidement la barre des 500 visites/jour… et ensuite c’est l’explosion.

Pourquoi donc ne pas vous économiser un an d’efforts, en démarrant tout de suite à 100 visites / jour ou plus ?

Pour cela, il faut démarrer en voyant grand. Voici une stratégie qui sera beaucoup plus efficace pour vous que le classique “écris un article puis prie pour qu’il plaise à Google”.

  1. Trouver un des leaders du domaine, de préférence avec une mailing list de taille conséquente (5 000 noms ou plus)
  2. Rédiger sur le blog quelques articles de fond, intéressants et développés (3 à 5 articles suffiront)
  3. Mettre en place sur le blog un formulaire d’inscription à une newsletter.
  4. Rédiger un article qui cite les enseignements ou produits du leader choisi à l’étape 1. Par exemple, un best of, ou un résumé, ou une critique positive d’un de ses produits.
  5. Contacter ce leader et lui proposer d’écrire un article à son sujet, (il est déjà écrit !) en lui vantant les mérites d’envoyer le lien à sa mailing list.

Et voilà – plusieurs milliers de visites dès la première semaine, dont un bon pourcentage restera un public fidèle si vous continuez à fournir un contenu intéressant de façon régulière.

Il y a beaucoup d’autres stratégies de Lancement Orchestré qui s’appliquent à un blog (celui que vous lisez en ce moment a une stratégie bien différente), mais celle-ci est déjà un excellent départ.

Une fois le blog lancé, il faut ensuite maintenir l’élan du départ…
En utilisant une stratégie de “Momentum”.

En Anglais, le mot “momentum” signifie simplement “élan”. En finances, ce terme a une signification beaucoup plus précise. Il décrit un phénomène tout-à-fait particulier que la théorie a du mal à expliquer : une action dont le cours est à la hausse sur une période donnée, a tendance à continuer à monter.

Voici comment cela s’applique à votre blog : quand vous appliquez cette stratégie toute particulière, le succès de votre blog contribue… au succès de votre blog.

Je développerai les détails de cette stratégie dans d’autres articles, mais voici quelques points essentiels :

  1. Votre trafic et vos visites ne dépendent pas de vous. Le trafic d’un site web est comme le vent ou le courant d’un fleuve. Votre trafic ne dépend pas de vous et peut cesser sans raison. Par conséquent, vous devez vous protéger de ce risque en “capturant” une partie de ce trafic web pour pouvoir le convoquer quand c’est nécessaire – c’est à cela que sert votre mailing list.
  2. Toute ressource dont vous disposez peut et doit être utilisée dans un effet de levier. Envoyez des visiteurs vers un autre site (en leur faisant poster des commentaires) pour vous faire remarquer du webmaster. Utilisez votre relation avec ce webmaster pour publier un article invité auprès de son audience. Utilisez cette relation comme référence à un nom connu quand vous vous adressez à quelqu’un d’autre sur ce marché. Ainsi, chaque avancée de votre projet va contribuer à aller chercher un partenariat de plus, de nouvelles visites, du contenu supplémentaire, … et davantage de ventes.

Vous avez donc déjà en main, à partir de cet article, de nombreuses pistes concrètes pour la réussite de votre blog !

Si vous souhaitez recevoir davantage de conseils pour créer votre blog, cliquez ici et indiquez-moi simplement à quelle adresse je dois vous les envoyer.

Sujets abordés dans cet article :

Technorati France, cours Ipad en apres-midi en Francais, richard schefren, le marketeur français blog, rich schefren, technorati (français), son voici votre liberte, le marketeur français blog, rich schefren, préparer le lancement dun produit article

-- Téléchargez Blogueur : Comment gagner de l'argent grâce à un blog au format PDF (livret électronique) --


On mar, in Blogging, by Le Marketeur Francais

Autres pages sur ce thème

La recherche la plus fréquemment associée à cette page est Blogueur : Comment gagner de l’argent grâce à un blog.