Revenus de ce blog pour Août – 10 455 €

R
[Remarque importante : si vous possédez un site web, une newsletter ou un blog, qui a un public d’entrepreneurs, alors mon programme d’affiliation va vous intéresser.]

Dans cet article, je participe pour la dernière fois à la mode de publier les revenus mensuels du blog. Je vais donc tout d’abord vous indiquer les chiffres réalisés par ce blog « Le Marketeur Français ». Je possède de nombreux autres blogs, dont un consacré justement au blogging professionnel.
Comme je suis tout-à-fait conscient que ces chiffres sortent de l’ordinaire, j’explique également dans cet article certaines de mes sources de trafic, et je fais quelques précisions importantes qu’aucun web-marketeur n’annonce publiquement.

Soyez attentif, je pense que cet article va énormément vous intéresser si vous avez le projet de vendre grâce à Internet.

Les chiffres

 

4 251 visites, 9 549 pages vues

Comme vous pourrez le voir sur le graphique, l’activité du blog a été essentiellement concentrée sur la seconde moitié du mois d’Août (à partir du 16). J’ai notamment posté sur le blog un article (le seul du mois d’Août !) annonçant une conférence vidéo, mais j’ai surtout mis quelques-uns des articles du blog en page de remerciement de l’inscription à ma formation Séduire Le Client.

Ceci est important : quel que soit l’entonnoir marketing que vous avez développé sur votre site ou votre point de vente, vous devez clairement indiquer au prospect la prochaine action à entreprendre. Ne le laissez pas dans une impasse. Si votre page de remerciement après une inscription à votre newsletter dit juste « Merci ! » alors vous avez clairement raté une occasion en or d’apporter davantage de valeur ajoutée au visiteur – par exemple en lui vendant votre produit, ou en l’invitant à lire vos meilleurs articles (qui, eux, vendent le produit !)

2 200 inscrits à la newsletter

Au cours du mois d’Août, j’ai franchi la barre des 2 000 abonnés. Attention, la plupart de ces abonnés ne viennent pas du blog  : je n’ai pas 2 200 abonnés pour 4 200 visites; c’est l’inverse, la plupart des visites du blog sont les nouveaux abonnés qui visitent le blog après avoir saisi leur email.

Maintenant, passons au vrai chiffre croustillant. A partir de ces 2 200 prospects j’ai réalisé au cours du mois d’Août (plus exactement au cours des 10 derniers jours)…

10 455 € de ventes entre le 22/08 et le 30/08

Voici comment se déclinent ces dix mille euros de vente.
Pendant la dernière semaine d’Août, j’ai accepté quelques dizaines d’inscriptions pour ma formation marketing.
(Ne cherchez pas de lien sur ce blog ou ailleurs, les inscriptions sont fermées pour le moment)

Mais je ne compte ici que les inscriptions directement générées du fait de l’existence de ce site/blog « Le Marketeur Français ».

En l’occurence, 1 personne a acheté le cours via le lien d’un affilié qui m’a connu grâce à ce blog. Et 4 entrepreneurs qui sont des lecteurs de ce blog ont aussi décidé d’investir dans cette formation, directement après avoir suivi les liens provenant du blog.

Au tarif de 3 paiements de 697 euros chacun, cela représente 5 * 3 * 697 = 10 455 €.

Mais évidemment, puisque vous suivez avec attention, vous réalisez que puisque ces clients règlent en 3 fois, le montant réellement déposé en banque à ce jour est de « seulement »…

3 485 € encaissés

Entrons dans le détail un instant, c’est important.
La plupart des marketeurs du Web français (c’est encore pire aux Etats-Unis) ne connaissent rien au monde de l’entreprise, et ont tendance à annoncer des chiffres astucieusement choisis pour impressionner le chaland.

Le grand classique est d’annoncer les ventes « brutes » toutes taxes comprises. Mais personnellement, j’ai un goût limité pour l’argent virtuel.

Puisque mon entreprise est immatriculée en France et paie la TVA, le véritable volume généré en Août est donc « amputé » de 19,6% (je considère cela comme une donation de six cent euros pour entretenir les écoles).
Ce qui nous amène au chiffre réel de 2913,88 € générés par le blog pour le mois d’Août.

Maintenant, laissez-moi vous indiquer quel as j’avais dans ma manche pour booster ces chiffres. Souvenez-vous, j’ai insisté sur ce blog sur la nécessité de construire une entreprise solide au lieu de faire votre marketing au hasard. Je connais mes chiffres. Je connais l’efficacité de ma campagne marketing. Ce qui m’a permis d’investir avec confiance…

1 210,33 € de frais publicitaires

J’aime bien le blogging. J’aime bien l’idée de pouvoir démarrer une startup sans investissement financier de départ, avec juste un clavier et un rêve en tête.

Mais dans le monde réel, il faut savoir investir intelligemment pour avoir un retour sur investissement concret. (vous avez déjà entendu parler de retour sans investissement ?)

La majorité du trafic de ce blog est payant. Une partie non négligeable vient du réseau Google Adwords, une autre partie vient de partenaires stratégiques et d’affiliés. (si vous voulez rejoindre mon programme d’affiliation et toucher d’imposantes commissions tout en recommandant des formations de qualité, consultez cette page. Je viens de signer un chèque de 5 382 € à un affilié pour ce même mois d’Août. Je sera ravi de vous envoyer des commissions de cette taille, ou même des montants encore plus imposants !)

J’aurais pu attendre de voir le traffic de ce blog augmenter « tout seul » par la qualité du contenu – cela arrivera petit à petit. Mais comme aime à le répéter l’impétueux Jordan Belfort, « la seule façon de devenir riche, c’est de le faire rapidement ! » Après tout, si vous touchez 25 000 € par an pendant une carrière de 40 ans, cela ne fait pas de vous un millionnaire n’est-ce pas ?

J’ai donc décidé d’accélérer la croissance de ce site – et avec un retour sur investissement mesurable et qui continuera de s’améliorer dans les prochains mois.

Oh, un aveu avant de terminer – je vous ai caché quelque chose.

Je n’ai comptabilisé dans cet article que les ventes de produits effectuées au cours du mois d’Août via le trafic de ce blog.

Je n’ai pas comptabilisé les ventes de services de consulting…
Comme le contrat de plusieurs dizaines de milliers d’euros signé en Août, posé sur mon bureau.

Je n’entrerai pas plus dans le détail ici, car j’ai fait un « prix » à ce client par rapport à mon tarif actuel parce que son projet m’intéressait… et je préfère éviter d’afficher des prix discount où que ce soit sur mon site.

Mais c’est quand même un plaisir dont je ne me lasse pas… recevoir des chèques à 5 chiffres (avant la virgule) dans ma boîte aux lettres.

Souvenez-vous, en tant que nouvel entrant sur un marché vous devez entrer sur ce marché par le haut. Toute autre stratégie risque d’être une lourde perte de temps.
J’ai publié cet article dans l’unique but de donner un exemple d’entrée sur le marché par le haut. Quelle ancienneté pour ce blog ? 3 mois. Combien d’articles sur ce blog ? une dizaine. Quel meilleur exemple d’entrée par le haut sur le marché ?

Tiens, une petite parenthèse importante si vous rédigez ou voulez rédiger un blog :


Votre visiteur ne se soucie certainement pas de la fréquence de vos publications.
Les 10 articles de ce blog contiennent plus de conseils marketing solides pour construire une entreprise leader de son marché, que certains sites, livres, ou formations entières de marketing qui font des centaines ou des milliers de pages.
Quand vous créez du « contenu » (blog, site web, newsletter, brochure, courrier publicitaire) ne vous concentrez pas sur votre production – concentrez vous sur la valeur reçue par le prospect ou client.
Je reviendrai sur la création de contenu marketing à une autre occasion.

C’était la première et dernière fois que je publie les chiffres générés par ce site, si vous avez la moindre question n’hésitez pas à la poser ci-dessous.

Si vous possédez un site ou une mailing list que mes formations marketing peuvent intéresser, rejoignez dès aujourd’hui mon programme d’affiliation.
Et si vous voulez arriver en un temps éclair à une position de leader sur votre marché, et que vous êtes prêt à investir et vous consacrer à fond à votre projet, je peux vous aider. Cliquez ici pour me contacter (lisez bien les conditions auparavant !)

Sébastien

P.S – Encore une fois : les conseils concrets que je partage ici sont issus de mon expérience réelle et de celles de mes clients dans des dizaines de marchés différents, dont la grande majorité n’ont rien à voir avec le « marketing internet ». Je connais un entrepreneur qui applique ce type de stratégies… à la vente de chapeaux en paille tressés en Amérique du Sud !
L’activité principale de ma propre entreprise n’a rien à voir avec ce monde particulier des « cours de marketing ». N’imaginez pas une seconde que votre marché soit différent, ou que vous ne pouvez pas arriver à des résultats semblables dans votre secteur.

Sujets abordés dans cet article :

le marketeur français blog, chiffres vente chapeau france, je connais mes chiffres

Déjà 44 commentaires

  • Whaou ! Excellent ! Et tu ne parles pas des revenus générés par ton principal affilié 😉

    Tu es un formidable exemple du fait qu’il est absolument impératif de vendre ses propres produits pour gagner de l’argent sur le web français, que ce soit avec son blog ou sa liste.

    Il est également possible de gagner de l’argent avec l’affiliation, mais il y a encore trop peu de bons produits en France, même si cela commence enfin à changer 🙂

  • C’est sympa de ne pas sortir seulement un chiffre brut, mais évoquer les dépenses et les stratégies de promotion.
    C’est un chiffre qui est à la fois encourageant (si tu en es capable, d’autres le sont aussi), mais qui demande beaucoup de travail au préalable (développement de produits de coaching).
    Merci de nous partager ton expérience. Bonne continuation.

  • Voila des chiffres impressionnants et des explications intéressantes. Comme le dit ProLire, voila qui est encourageant.

    A la base, il faut aussi un produit intéressant. Combien de temps la préparation de ce produit a t’elle prise ?

    • Bonjour Grégory,
      je déconseille fortement de créer un produit entier avant d’essayer de le vendre.
      C’est une très mauvaise démarche.

      Je suis en train de réaliser la formation en ce moment même, en prenant le temps de répondre à toutes les questions posées par les clients qui sont en train de suivre le cours.

      Sébastien

  • A la lecture de l’article j’ai eu la même réaction qu’Olivier: « waouw »

    Tu connais Jordan Belfort ? J’ai lu son livre « The Wolf of Wall Street » il y a deux ans en Australie.

    Dommage j’aurais bien aimé connaitre le nombre total de ventes que tu as réalisées 😉

    • On a discuté à San Diego au printemps, il est identique en personne, à la façon dont il écrit.

      J’attends le film à son sujet (avec Leonardo di Caprio dans son rôle) prévu pour fin 2010… ça promet d’être très intéressant.

      Sébastien

  • Cela me laisse vraiment rêveur de pouvoir réussir à développer de cette manière ses revenus grâce à son blog.

    Par contre, je ne suis pas persuadé que l’on peut autant développer son business dans tous les domaines. Dans certains secteurs même de niche en forte croissance, il n’est pas toujours évident de trouver le modèle de croissance, surtout en France ou internet est synonyme de gratuit!

    Je suis peut être trop en avance par rapport à mon secteur d’activité (culinaire). Ce n’est pas grave, car c’est ma passion;)

    • Ah ah… la gourmandise n’est pas l’un des fameux « péchés capitaux » pour rien .

      Si je savais me servir d’une casserole, d’un sachet d’épices et d’une caméra, je pourrais faire 2 fois plus de CA sur le marché culinaire que ce que tu as lu dans cet article.

      Sébastien

    • Je vais rectifier la phrase de l’article et faire une parenthèse concernant Jordan (j’ai prévu un article à son sujet d’ailleurs).

      Je ne toucherais pas au business model de Jordan Belfort même en tenant des pincettes avec des gants.

      Si tu as eu l’occasion de lire sa biographie « The Wolf of Wall Street », il y a deux faits qui sautent aux yeux :
      1. Ce mec a construit sa fortune sur un château de sable (de fait, la SEC a dû utiliser des lois créées après les faits, pour lui tomber dessus de façon rétro-active). Il a effectivement payé sa dette dans les années suivantes.
      Le concept de manipuler la Bourse me déplaît au plus haut point, mais dans le même temps, le principe même de la Bourse ne me plaît pas non plus.

      2. Le point important – les systèmes de vente au téléphone employés par Stratton Oak – la fameuse méthode « Straight Line » – est l’une des méthodes de vente les plus efficaces qui soient.
      Appliqué de façon éthique, le concept est efficace, simple, et utile.

      J’ai étudié sa méthode de vente (qu’il enseigne maintenant qu’il n’a plus le droit de toucher aux marchés financiers), j’ai pris ce qu’il y avait à prendre, j’ai posé les questions que j’avais à poser, et basta.

      Et mon avis reste le même sur le film : il va être très drôle.

      Sébastien

  • Super !!!
    je suis en train de suivre ta formation, et ces chiffres sont vraiment encourageant pour la suite.
    j’ai hâte d’arriver au bout, même si je me rends compte de la tache qui m’attend, surtout en préparation. mais quel bonus !

    Stéphane

  • Excellent article qui donne vraiment envie de s’inscrire à tes formations. Les chiffres parlent d’eux même. Je ne pensais pas que tu avais dépensé en frais publicitaire, surtout sous google.
    Une petite question hors sujet, comment fait on pour lire la vidéo avec mot de passe sur ce site ?
    Merci pour cet excellent blog.

  • Bonjour,
    Effectivement c’est très intéressant comme article.
    Pour ma part je m’occupe d’un blog dans un domaine bien ciblé(parquet massif) et d’un site e-commerce également. J’ai fais quelques recherches pour améliorer le marketing du site et du blog et pour le moment je reste perplexe sur l’efficacité de ces méthodes marketing sur des produits comme le parquet en chêne. Je ne conteste pas les faits et le fait que ça marche pour toi Sébastien, je me demande juste si cela s’applique sur des produits physiques.

  • Ces résultats sont impressionnants. En fait, tu utilises la stratégie de vendre cher mais en petite quantité. Loin des hard-discounters, tu préfères le marché du luxe et des fortes valeurs ajoutées. Ca se respecte.

    En tout cas, tes conseils sont particulièrement intéressants et instructifs.
    Merci.

    MaxR

    • Erreur !

      Je ne vois aucun intérêt particulier à vendre « en petite quantité ».
      La « petite quantité » peut être un argument pour élever le prix sur certains marchés, mais il vaut mieux s’en passer, afin d’éviter de mettre un plafond sur le potentiel de vente d’un produit.

      J’utilise la stratégie de vendre des produits d’extrême qualité (pas du « luxe »), à un prix élevé, et en grande quantité.

      Sébastien

  • Jordan Belfort n’a pas inventé la vente orale aux Etats-Unis … C’est un principe qui existe depuis longtemps dans certains secteurs d’activité.
    Madoff aussi a certainement trouvé des méthodes très efficaces 🙂 je n’en ferai pas mon « mentor » …
    La stratégie de « vendre cher » et d’entrer par le haut est très bien expliquée dans les livres de Tim Ferris 19 euros sur Amazon – à lire entre autres.
    Si je te suis, 1200 euros de frais publicitaires et plus de 5000 euros à des affilliés – plus les frais pour réaliser les sites et formulaires et emailings, cela fait bien plus de 6000 euros de frais sur le mois … Mais en effet, il faut investir pour avancer .. Tout le monde ne peut le faire au départ, et n’a pas les compétences web pour le faire…
    a+

    • Bonjour Phil,
      Je serais ravi de savoir de quel livre de Tim Ferriss tu parles – celui qui propose de vendre des tee-shirt à 19 $,le fameux « the four hour workweek » ?
      C’est toujours une bonne idée de citer des références, mais il faut savoir de quoi on parle. Il y a de bien meilleurs ouvrages de marketing pour une stratégie d’entrée par le haut sur le marché – Dan S. Kennedy avec la série des « NO B.S » books, par exemple.

      Sinon, puisque tu ne sembles pas connaître le système d’affiliation, laisse-moi t’expliquer : on paie les affiliés après que la vente soit réalisée.
      Autrement dit, si j’ai signé un chèque de 5000 € à un affilié, c’est parce que j’ai d’abord, grâce à lui, réalisé un volume de vente (très) largement supérieur.
      Avec le système d’affiliation, on n’avance pas d’argent au départ. D’où l’intérêt de fonctionner ainsi plutôt que d’acheter des frais publicitaires, si on démarre avec peu de moyens.

      Concernant les autres frais et les compétences web, il faut admettre que j’ai payé en Mai environ 10€ pour acheter ce site, plus le prix de ma connexion Internet le temps de trouver et télécharger le design (gratuit) installé dessus.
      Pour ce qui est de l’installation d’un blog, à peu près toute personne capable de lire cette page sera sans doute capable de taper dans google « comment installer un blog », et de suivre les instructions données avec des copies d’écran.

      Pour terminer, je te remercie de tes commentaires, y compris ceux que j’ai dû supprimer aujourd’hui du fait de leur ton et du manque absolu de valeur ajoutée de la plupart des messages que tu postes.

      Je t’invite dorénavant à visiter d’autres sites, que tu comprendras sans doute mieux, qui te donneront davantage de plaisir à lire, et où tu pourras poster en toute liberté tes commentaires.

      Bonne continuation,
      Sébastien

      • Je te trouve très rude avec phil – pour une personne qui veut être coach des autres.
        Je suis responsable d’une plateforme d’affiliation – ce que tu dis est vrai mais incomplet : on peut rémunérer aussi des simples visites, ou des contacts et pas seulement des ventes.

        Tu indiques le montant de ton chèque d’affiliation juste après avoir écrit « La majorité du trafic de ce blog est payant » – donc il me semble normal que des personnes comprennent que tu parles de création de trafic et pas de ventes finalisées.

        qu’en penses-tu ?

        A part ça, Tim Ferris n’a écrit qu’un livre, donc pas tellement à hésiter – effectivement « la semaine de 4 heures » – je confirme qu’il explique bien la stratégie de prix élevé – son livre ne se résume pas à « vendre des T Shirts à 19 euros ».

        • Bonjour,
          le « Phil » en question est un troll dont j’ai du supprimer plusieurs commentaires au cours des derniers jours. Je n’ai nullement l’intention de passer mon temps à modérer les commentaires de ce site, par conséquent je n’y vais pas par quatre chemins avec des gens qui comme lui ne sont visiblement pas des entrepreneurs et n’ont aucune volonté de contribuer positivement à la discussion.

          Oui, en matière d’affiliation on on peut rémunérer à la visite (l’équivalent de la publicité au clic, j’appelle donc cette pratique de la publicité).
          on peut aussi rémunérer au nombre de leads reçus, mais pour cela il faut bien connaitre ses chiffres et cela concerne tellement peu des lecteurs de cet article que la distinction m’a semblé superflue.

          Je ne désigne sur ce site par « affiliation » que la pratique consistant a payer l’affilié pour les ventes réalisées via son intermediaire – donc a posteriori.

          Enfin, pour ce qui est de Tim Ferriss, je possède les 2 éditions de son livre et j’ai du les reparcourir en entier pour trouver les 6 courts paragraphe PP.161-162 auxquels vous faites tous deux référence. pas grand-chose de plus à y apprendre sur la politique de prix que dans les articles que j’ai consacré au sujet. Je ne conseillerais sans doute pas a quelqu’un de payer 19€ juste pour lire ces 2 demi-pages…

          Sébastien

  • ok – tu as tout a fait le droit de ne pas apprécier les livres de Tim Ferriss. Chacun son opinion.

    Je vois que tu conseilles un livre de Dan S. Kennedy – je ne le connais pas – mais tous ses livres sont en anglais sur Amazon … Pourrais-tu indiquer un ou des livres plutôt en français que tu apprécies – je ne suis pas du tout bilingue en anglais …et je pense que je ne suis pas le seul, parmi les contributeurs 🙂

    • Je n’ai pas de référence en Francais à recommander malheureusement.
      Tous les grands classiques du marketing que j’ai pu lire jusqu’ici sont Americains.

      Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’excellents livres français sur la question… Mon choix personnel a été de me former « à la source » puisque le marché français a plusieurs années de retard.

      Sébastien

  • Waou !

    C’est marrant comment la vie est bien faite.

    J’ai dû tomber sur votre site via un autre bloggueur Olivier Roland pour ne pas le citer 😉 Je l’ai mis en favori et puis je me suis dit que je reviendrais un autre jour.

    Et grâce à une relance de ce dernier, en passant par l’inscription à la formation vidéo de ce dimanche et l’affiliation, je lis avec intérêt cet article.

    Je salue cette idée de commencer par le haut. C’est bien là que nous voulons tous aller.

    Et c’est le meilleur exemple que vous nous donnez qui est dans le même ordre d’idée que celui-là : Devenir Riche – Penser Riche.

    Vous Visez le Sommet – Vivons le/au Sommet.

    J’aime beaucoup. Du moins c’est ce que j’en retire.

    Merci et je vous souhaite un enrichissement à tous niveaux.

  • Je ne doute pas de la qualité des formations, mais je suis sceptique sur les revenus généré par un site qui affiche 98% de taux de rebond et un temps moyen de 30 secondes de visite (copie de google analytics).

    Je pense par contre que vous êtes un champion du trigger ou chrono marketing et là je crois que je vais vraiment m’y mettre car je vois cela fleurir partout sur le net…

  • C’est vraiment impressionnant.
    Ce que je retiens et là ou je vous (te) rejoins, c’est sur la qualité des articles. Rien ne sert de faire 20 articles sans fond par semaine sur un blog. Il faut privilégier la qualité. Bravo en tous cas et bonne continuation.

  • Merci pour ce partage sur ta stratégie mais j’ignorais que tu avais investi en terme de campagne Google. Y a t-il d’autres investissements que tu as fait (logiciel, formation,…) ?

  • Félicitation et bonne continuité à votre blog, j’éspere pouvoir arriver à un tel exploit d’ici quelques mois 🙂

  • Félicitations!!! Je viens juste de suivre la formation en ligne proposée par « le marketeur français » et elle est d’une qualité exceptionnelle, tout comme ce site. Ceux qui l’ont ratée… ont raté une occasion de booster leurs chiffres.

    Les résultats affichés ci-dessus ne m’étonnent pas, au vu de la formation que je viens de suivre.

    Merci beaucoup Sébastien! C’était le premier cours de marketing que j’ai suivi dans ma vie et rien que le petit conseil du début « comment puis-je l’appliquer à moi-même » m’a ouvert les yeux.

  • Si je suis le dernier commentaire tu crois que ça va m’attirer plein de visites ?

    Sinon comme chez moi faudrait faire un peu plus souvent des billets.. on s’ennuie.

  • J’adore ta facon d’ecrire, ta transparence et les conseils concrets en marketing. Premiere fois que je tombe sur ton blog (et sur un bon blog marketing en francais), sans doute car je n’ai plus le reflexe de chercher des bonnes info dans ce domaine dans la langue de Moliere (a mon grand regret). Comment-se fait t’il qu’on ne te trouve pas sur twitter? c’est prevu?

  • Whaou! Je découvre seulement votre site ce soir… impressionnant!

    Au plaisir de vous lire bientôt et à l’année prochaine,

    Vincent

  • Bonjour Sébastien,
    Merci de nous faire partager votre experience en matière de marketing internet, en effet, les choses semblent fonctionner tout seul chez vous, d’accord, je suis conscient qu’il y a eu beaucoup de travail avant et maintenant vous profiter du travail effectuer en amont, d’accord, vous vous etes former chez les ricains et ca se sent par votre approche et vos méthodes qui cartonnent, en tout cas, ravi d’avoir découvert votre blog et continuer à nous donner des infos de qualités comme vous le faites si bien.
    Cordialement,
    ColinMP

  • Je tiens tout de même à réagir, car tout n’est pas aussi simple…
    Ton blog est certes récent, mais ta notoriété sur Internet n’est pas nouvelle…

  • Le monde a changé de façon insidieuse en quelques années. D’abord sur Google, et maintenant les réseaux sociaux. Il a basculé sur internet qui est devenu à présent notre talon d’Achille. Eh oui, qu’adviendrait-il s’il y avait une paralysie mondiale du réseau internet ? Je n’ose pas l’imaginer. Les explications marketing ce cet article sont claires. C’est vrai qu’il y a un excellent contenu éditorial sur ce site, et c’est très instructif.

  • Bonjour,

    Pourquoi ne pas mettre d’autres produits
    disponibles sous forme de vente par
    affiliation?

    Je penses notamment à votre livre
    qui est sur amazon.

    bien à vous

  • Bonjour Sébastien,

    Le mieux c’est de découvrir les produits adaptés aux attentes de ses prospects arriver au point d’encaisser des fonds intéressants à long terme.

    Merci pour votre article tellement intéressant qui nous motive à mettre la main à la patte, afin d’élargir le champs d’affiliation pour gagner beaucoup d’argent.

    Joseph

  • c’est beau tout cela mais ça ne vient pas tout de suite
    c’est un travail de tiltant que vous aurez accomplit j’en suis sure , mais quand même ça nous donne envie de s’aventurer dans le blogging à savoir qu’on est sur d’après vos résultats de gagner à la fin

    merci pour la motivation

  • Bonjour Sébastien, j’ai suivi ton dernier lancement de SLC sans oser franchir le pas (un croyance que j’ai du mal à dépasser sans doute) alors une question simple sur cette stratégie de vente et de lancement : au moment où l’inscription est cloturée, le produit est-il déjà disponible ?
    Quand tu dis que c’est une erreur de vendre un produit tout fait, j’imagine que ce n’est pas dans la campagne de lancement que tu construit le produit, puisqu’il y a déjà une charge de travail conséquente sur l’organisation du lancement, les vidéos à produire, etc, etc. Donc le produit il est finalisé après ?(merci, ça me pose vraiment question !)

    • Bonjour Laurent,
      oui, au moment où une de mes formations est proposée lors d’un Lancement, elle est directement accessible.

      J’ai fonctionné directement par le passé en créant la formation au fur et à mesure, ce qui est un modèle attirant mais au final cela ne répondait pas à mon exigence de qualité.
      Donc maintenant la formation est déjà prête au moment de l’ouverture des ventes – même si évidemment, j’ajoute des éléments de formation et j’effectue le coaching au fur et à mesure.

      Sébastien

  • Pourquoi vous publiez vos revenus pour la dernière fois? Est-ce que vous trouvez que c’est inutile? Félicitation pour le contrat que vous avez passé. Je pense que s’associer avec les grands permet de devenir grand aussi.

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */