Allez-vous gagner votre vie, ou gagner une fortune ?

A

Comment gagner enfin ce que vous méritez

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

En 3 jours cette semaine, j’ai encaissé autant que pendant toute l’année 2007.

Au cours des trente derniers jours, pendant ce que l’on considère comme une des « périodes creuses » de l’année, j’ai encaissé autant que pendant toute l’année 2008.

Et, d’ici une semaine environ, je dois finaliser la négociation d’un contrat consulting avec une cliente qui devrait me rapporter en 8 heures de travail, autant qu’Unilog-Logica-CMG proposait de me rémunérer pour une année dans un poste à responsabilités en tant qu’ingénieur diplômé de l’Ecole Centrale.
Comment est-ce possible ?

C’est parce que j’applique le conseil donné dans cette vidéo.
Je vous recommande d’être particulièrement attentif aux conseils du podcast d’aujourd’hui !

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio

Le rapport à l’argent : pourquoi les entrepreneurs doivent savoir investir

Cet article invité a été proposé par Serge, co-auteur du blog Be Rich Corp.

Savez-vous quelle est la principale différence entre les riches et les pauvres ?

Lorsque je pose cette question, la plupart des personnes interrogées me répondent que c’est le montant qu’ils ont sur le compte en banque.

Eh bien figurez-vous qu’il n’y a rien de plus faux !

Pensez-vous que Bill Gates ou Warren Buffett, deux hommes parmi les plus riches au monde, ont tout de suite démarré avec des milliards sur leur compte en banque ? Bien sûr que non, ils sont tous deux partis de zéro et ont construit leur fortune de toutes pièces.

La suite de cet article vous donnera quelques pistes pour vous inspirer de leur succès !Lorsque j’ai fait ce constat, j’avais 18 ans, et je commençais mes études supérieures. Je me demandais alors comment j’allais faire pour améliorer mon quotidien. Mes études, que j’ai terminées pour faire plaisir à mes parents, m’ont toujours profondément ennuyé et la vie qui m’attendait ensuite, celle de cadre assis devant un ordinateur dans un bureau d’une tour à La Défense ou tout autre endroit similaire m’agaçait encore plus. Mais ce qui m’énervait par-dessus tout, c’était de savoir que je recevrais un salaire de 40-50 000 euros bruts et que ce salaire ne me permettrait jamais de devenir suffisamment riche pour vivre la vie de mes rêves, qui n’était pas d’aller tous les jours au bureau.

C’est alors que je me suis demandé : « Qu’est ce qui fait que les riches sont riches, qu’est ce qui leur a permis de le devenir et de le rester ? »

Une recherche qui m’a accaparé pendant longtemps

Alors, j’ai pris la liste des personnes les plus riches dont j’avais entendu parler, et j’ai étudié leur vie. Ces personnes sont parvenues à devenir ce qu’elles sont aujourd’hui à travers d’activités très variées. A titre d’exemple, Gates a crée Microsoft, Buffett a investi dans des entreprises, et Sam Walton a ouvert des magasins (Wal-Mart). Mais, malgré ces différences, toutes ces personnes ont toutes un point commun : elles ont un rapport à l’argent très différent de celui de l’immense majorité des individus.

Pour eux, l’argent, c’est un moyen qui leur permet d’atteindre leurs objectifs, et ils n’ont pas peur d’investir leurs biens pour arriver à leurs fins. Gates n’a pas eu peur d’emprunter 50 000 $ (une somme qui représentait à l’époque bien plus qu’aujourd’hui du fait de l’inflation que nous avons connu depuis) pour acquérir un programme qui lui permettrait de réaliser son projet d’entreprise. Buffett n’a pas eu peur d’acheter des actions de sociétés en bourse alors que leurs cours chutaient au moment de paniques générales, et Sam Walton a investi tout ce qu’il avait pour créer son premier magasin à Bentonville dans l’Arkansas.

Le secret de leur succès

Ces personnes ont toutes investi, que ce soit dans leurs propres projets, comme Gates ou Walton, ou dans les projets des autres, comme Buffett. Ils ont fait travailler leur argent, et ont pu démultiplier leur richesse et probablement aussi leur bonheur, car ils ont pu s’accomplir sur le plan personnel et professionnel.

Une comparaison qui fait mal

J’ai comparé ces attitudes positives et gagnantes, où les personnes étaient prêtes à prendre des risques mesurés et affronter les incertitudes à celle des membres de ma famille, où, au mieux, on arrivait à mettre quelques sous de côté en fin de mois. Ces précieux deniers finissaient soient par être rongés par l’inflation, soit par être dépensés rapidement au moment de la perte d’un travail. A aucun moment, cet argent n’a apporté ni richesse, ni satisfaction à qui que ce soit.

Il est souvent mal vu d’être riche en France et j’entends même souvent dire que lorsqu’on s’enrichit, c’est forcément au détriment des autres. Je trouve cela particulièrement dommage, car être riche vous permet d’aider les autres de sortir de la pauvreté, et les entreprises rendent en fait bien souvent service à la communauté.

Pourquoi dénigrer le succès ? Si vous réussissez financièrement, vous serez en position de contribuer davantage autour de vous.
Cliquez ici pour retweeter - Partagez sur Facebook

C’est une évidence : Un pauvre ne pourra jamais aider les pauvres, parce qu’il n’en aura pas les moyens !
D’ailleurs, Gates et Buffett sont connus pour donner des milliards pour créer des écoles et des infrastructures dans les pays les plus pauvres. Je pense que cela illustre bien comment être riche vous-même peut vous aider à laisser le monde dans un état ne serait-ce qu’un peu meilleur que celui où vous l’avez trouvé à la fin de votre vie.

Aussi, si vous vendez un produit ou un service qui apporte quelque chose à ceux qui l’achètent, vous êtes simplement rémunérés pour répondre à un besoin : vous ne volez personne !

C’est en faisant ces constats que je me suis dit : « Pour être heureux, tu dois sortir ton argent et le mettre au service de tes projets et de ton enrichissement. Tu pourras ensuite le rendre à la communauté, comme le font ces riches américains que tu as étudié ». Dès le jour où j’ai compris cela, j’ai radicalement changé mon rapport à l’argent et ai décidé de trouver ma voie.

Le chemin que j’ai choisi pour mes investissements

J’ai choisi l’investissement en bourse, qui est aujourd’hui ma passion, et j’ai décidé de partager cette aventure sur le blog Be Rich Corp. Je partage mes méthodes de travail et me dis que cette voie aidera peut-être certains de nos lecteurs, c’est ce que je souhaite du fond du cœur. D’ailleurs, je sais que cet espoir n’est pas vain : certains ont déjà généré des rendements très intéressants sur leur capital et ont adopté une démarche qui ne peut que fonctionner à long terme.

D’ailleurs, Sébastien Night a réalisé une excellente vidéo qui explique le principe fondateur pour que vos investissements boursiers soient rentables. Vous la trouverez ci-dessous !

Cet article a été rédigé par Serge, auteur de la rubrique « Investir » du blog Be Rich Corp. Il y expose des méthodes d’investissement efficaces sur le long terme qui lui ont permis d’améliorer sa vie. Le blog raconte par ailleurs, avec son associé Géo, son aventure d’entrepreneur et regorge de réflexions et d’anecdotes sur la banque et l’économie. (Note de Sébastien: le site de Serge est temporairement inaccessible, j’ai donc désactivé les liens pour le moment)

De la part de Sébastien : La méthode d’investissement à l’efficacité prouvée depuis un siècle…

Cliquez ici pour recevoir mon livre ! Voir sur Amazon

J’ai une confession à vous faire.
Pendant mes 10 premières années en tant que chef d’entreprise, j’ai généré un peu plus de 5 millions d’euros de ventes pour mes produits et services.

Et devinez ce que j’ai fait de tout cet argent ? Comment je l’ai investi ? 🙂

Eh bien… la réponse n’est pas glorieuse. Je n’en ai « rien » fait de spécial (pour la très grande majorité, je ne savais même pas où cet argent est parti !) et je ne l’avais investi nulle part.
En fait, le problème quand vous démarrez votre entreprise très jeune (j’ai fondé ma première start-up en Irlande à 21 ans), c’est que vous n’avez pas forcément le sens des réalités ou de la valeur de l’argent.

Donc l’argent entre et ressort aussi vite (parfois plus vite) qu’il n’est entré.
Hop, vous lancez un nouveau produit ; et vous vous dites… « Tiens, il y a pas mal de trésorerie en ce moment, que pourrais-je faire de tout cet argent ? »

Et après une soirée un peu arrosée, la conclusion la plus logique à laquelle vous aboutissez c’est…

« HEY ! Et si j’utilisais TOUT cet argent pour louer… LA TOUR EIFFEL ? »

(Ne rigolez pas ! Je l’ai vraiment fait ! Et DEUX fois d’ailleurs – en 2008 et en 2011).

Argh !
Si je tenais le Sébastien de cette époque entre quatre yeux, je lui passerais un bon savon !

Malheureusement, il n’existe pas encore de machine à remonter le temps.
(et, comme tout amateur de science-fiction le sait, le fait qu’elle n’existe pas encore prouve qu’elle n’existera jamais, puisque si quelqu’un l’inventait dans le futur, il serait revenu dans le passé à un moment donné, et du coup nous serions au courant 😅. CQFD)

Donc, puisque je ne pouvais pas remonter dans le temps pour tirer les oreilles au Sébastien des années 2000, j’ai pris la décision une fois que j’ai atteint l’âge vénérable de la trentaine… d’investir l’argent que je gagne dans le présent.
Mais pour être sûr de ne pas reproduire les erreurs du passé, j’ai choisi de me former en profondeur pour bien connaître le sujet, et ne pas me laisser emporter par les sirènes de l’argent facile ou prendre des risques inconsidérés.

Au final, j’ai découvert qu’il existe un petit nombre de principes pour chaque secteur d’investissement (business, immobilier et bourse).
Dans ce podcast, je partage avec vous le principe fondateur de la méthode en Bourse qui a été développée depuis maintenant un siècle par Benjamin Graham, l’un des investisseurs les plus renommés du XXe siècle. (C’était le mentor de Warren Buffet, l’homme le plus riche du monde).
Attention, cette vidéo ne parle pas de « value investing » (pour ceux qui ont déjà entendu parler du terme), mais d’une technique plus simple et accessible à tout le monde…

Si vous préférez écouter le podcast en audio (ou le télécharger pour l’écouter sur votre mobile, dans votre voiture, ou sur un lecteur mp3/iPod) alors il vous suffit de cliquer ci-dessous :

Abonnez-vous: cliquez ici ! Écouter ou Télécharger le fichier audio
J'espère que ce podcast vous a plu !

Si vous voulez mettre en pratique mes stratégies dans votre entreprise, je vous recommande vivement mon livre, Le Secret des Entrepreneurs Libres. Ce guide pratique, illustré d’exemples concrets d’entrepreneurs dans 25 secteurs d’activité, dévoile :
  • Pourquoi et comment vous devez vous « cloner » (p. 81) pour faire exploser vos ventes et vos revenus, tout en réduisant votre temps de travail !
  • Comment différencier votre offre et rendre vos concurrents « hors sujet » en créant une offre irrésistible pour vos clients ! (p.45)
  • Le secret qui transforme vos clients en « fans » qui achètent encore et encore - et qui vous recommandent autour d’eux ! (p.53)
  • Pourquoi et comment vous devez repousser certains clients, pour vous libérer du temps, diminuer votre stress, et multiplier votre bénéfice ! (p. 179)
  • Et bien d’autres méthodes et ressources pour faire de vous un Entrepreneur Libre !
Chaque section du livre est complétée par des ressources en ligne, et des études de cas détaillées avec des entrepreneurs qui ont utilisé avec succès mes conseils !

Sébastien
PS : Avec mon livre Le Secret des Entrepreneurs Libres, j'offre 294 euros de bonus.
Cliquez ici pour vous offrir Le Secret des Entrepreneurs Libres et recevoir les bonus !

 

 

Laissez un commentaire ci-dessous et dites-moi :

Et-vous, quel est votre rapport à l’argent ? Quelle voie avez-vous envie de poursuivre pour donner vie à vos projets ?

Déjà 7 commentaires

  • Bonjour Sébastien, bonjour Serge

    La vidéo est vraiment très intéressante, et m’a vraiment donné envie de lire le livre.
    Je t’en remercie Sébastien.

    Serge, je suis tout à fait d’accord avec toi, le rapport à l’argent est un des points clefs pour s’enrichir, non pas comme un but mais comme un moyen.

    Savoir investir est essentiel, la crainte d’investir là où il ne faut pas est je pense ce qui peut freiner, tu ne penses pas ?

    Sébastien, comment concrétises-tu la vente par la performance ?
    Est-ce par exemple un objectif à atteindre pour des commerciaux ?
    Peux-tu détailler s’il te plaît ?

    Evan

    • Bonjour Evan,
      oui, pour mon équipe commerciale, il y a une rémunération à la performance (ils touchent une commission sur les ventes réalisées).

      Pour quelqu’un qui travaille dans le service (ex: consulting) cela veut dire inclure une clause avec une partie de rémunération variable en fonction des résultats. Ainsi il n’y a pas de plafond sur ta rémunération.

      Sébastien

      • Bonjour Sébastien

        Je te remercie de ton retour.
        C’est assez commun la rémunération sur la commission.

        Bien que souvent débattue, elle est souvent utilisée. Ca plait à tes commerciaux, ça leur convient ?

        OK pour le service, c’est très intéressant cette prime. J’ai voulu la mettre en place, et elle a créé des inquiétudes : manque de bienveillance, préférence, …

        Une rémunération pour toute l’équipe a le même problème : si certains ne travaillent pas autant ou si cette impression est présente, bonjour l’effet délétère.

        A plus
        Evan

        • Bonjour Evan,
          l’argent n’est pas la motivation principale des membres d’une équipe de façon générale.
          Cependant, pour un poste commercial, il est essentiel que la rémunération soit basée sur la performance. Ce qu’il faut pour que l’entreprise prospère, c’est une équipe commerciale de chasseurs, pas de pêcheurs à la ligne. 🙂
          À mon sens, une personne qui recherche un poste commercial mais qui n’assume pas ce type de paiement (ou n’est pas motivée par la compétition avec d’autres personnes qu’elle perçoit comme plus performantes), n’est simplement pas à sa place dans le métier de vendeur.
          Sébastien

  • Salut Sébastien et merci pour cette vidéo.
    En fait, très souvent nous avons trop de blocages, la peur de ne pas réussir, la peur d’investir et perdre tout son argent. Et bien tout cela.
    Personnellement, j’ai dépassé cette peur depuis et j’ai commencé à investir. Au départ, j’ai suivi des formations pour investir. Le livre d’Olivier Seban m’a aussi d’une grande utilité.

    Toutes ces formations m’ont donné des bonnes base, mais je peux t’assurer que lorsque j’ai commencé à investir, j’ai perdu pas mal d’argent.
    Il m’a fallu développer ma propre méthode pour investir qui me réussi bien que j’ai renommé,  » Investir Malin » Cette méthode me permet de faire au moins 30 pourcent de gains chaque année depuis maintenant 4 ans. j’ai même crée une formation sur le sujet
    Lorsque j’en ai parlé à Laurent Chenot, il a demandé à voir pour croire et il m’a dit,  » C’est impressionnant. Il m’a d’ailleurs interviewé par skype et a partagé mon témoignage en vidéo partage d’écran lors de son lancement Liberté3G édition 2017″.

    Merci pour le partage car, ça permet de comprendre qu’on peut investir peu importe le montant qu’on gagne.
    Amicalement,
    Xavier

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */