Profil d’un bon entrepreneur | Le Marketeur Français

Le style de management doit pouvoir s'adapter à la situation qui se présente et savoir y faire face.

Le style de management doit pouvoir s’adapter à la situation qui se présente et savoir y faire face.

Cet article invité a été proposé par Amédée Nzong, auteur du blog Profil gagnant.

Les entrepreneurs qui ont réussi ont certainement des points communs. Ce sont des personnes qui ont des aptitudes requises pour être considérées comme ayant un profil de bons leaders. Pourtant, la notion de profil étant vaste, il serait réducteur de se limiter de parler de “profil de chef d’entreprise” car cela impliquerait une forme de sélection, de déterminisme. Aussi, ensemble nous allons décrypter au mieux les qualités qui semblent nécessaires à un chef d’entreprise pour exercer un leadership de qualité.

Un chef d’entreprise est le dirigeant d’une entreprise sans en être forcément le fondateur ou le propriétaire. Existe t-il un profil type du chef d’entreprise ? Pour ma part, pas vraiment. Cependant, toutes les personnes qui se sont lancées dans l’aventure entrepreneuriale possèdent un certain nombre de qualités plus ou moins concrètes mais indispensables pour réussir. Nous allons explorer ces qualités et en faire un inventaire.

Tout d’abord, vous devez savoir que le profil “chef d’entreprise” est lié à trois paramètres : Les traits de personnalité, la situation, la motivation. Les traits de personnalité sont liés à deux choses :

1)      Ce qui a forgé le caractère du leader à savoir; les épreuves de la vie, la patience à toute épreuve, la maîtrise de soi et l’humilité.

2)      Le style de leadership qui a inspiré le chef d’entreprise. Il y a toujours dans l’entourage d’un dirigeant un modèle (de leader, de chef d’entreprise etc)  qui a suscité  l’intérêt  et développé une attitude entrepreneuriale. Qui est votre modèle ?

Le profil du chef d’entreprise peut aussi varier en fonction de la situation ou du contexte.

Le style de management doit pouvoir s'adapter à la situation qui se présente et savoir y faire face.
Cliquez ici pour retweeter - Partagez sur Facebook
La faculté d’adaptation chez un leader est une qualité fondamentale. En effet, lorsque le problème se présente, le chef doit pouvoir s’imprégner de la situation et réfléchir rapidement pour trouver une solution. A ce niveau, rien n’est écrit dans les cours de management, c’est tout simplement de l’improvisation.

On peut trouver des qualités communes et nécessaires aux entrepreneurs. Celles-ci varient selon les secteurs (industrie, distribution, mode, église, etc.). Un bon chef d’entreprise se distingue par sa capacité à apprendre, coordonner, organiser, par son goût de l’effort, sa curiosité, son goût du risque. Les entrepreneurs qui ont réussi sont très intuitifs. Ils ont su discerner ce qui est faisable ou pas, et prendre les risques adéquats pour commencer à réaliser un projet.

Il est important de souligner ici que, au delà du fait qu’il faut beaucoup travailler et avoir un minimum de réalisme, les qualités nécessaires peuvent aussi dépendre de la nature du projet. Si c’est un projet à forte croissance, qui nécessite un budget colossal, il faudra pour cela mobiliser des investisseurs ou de partenaires importants. Au contraire, dans une entreprise de 3 à 10 personnes, le dirigeant devrait s’atteler à l’ouvrage, maintenir une bonne relation avec la clientèle, être tenace et persévérant. Ici, la véritable question est de savoir si le chef d’entreprise a un profil adapté à l’environnement visé.

Machiavel a identifié trois types de personnes: Celles qui comprennent les choses par elles mêmes, celles qui ont besoin qu’on le leur explique et celles qui ne comprennent pas, même avec des explications. Cette réflexion est toujours valable de nos jours. Je pense que les “chefs d’entreprise” exceptionnels appartiennent à la première catégorie.

Il n’est pas obligatoire de faire des longues études pour être un bon manager.

On peut avoir la tête bien faite et des bonnes capacités d’analyse et ne pas être un bon chef d’entreprise. A l’inverse, un autodidacte peut être un très bon créateur. Albert Einstein a dit: “La théorie c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique c’est quand tout fonctionne et qu’on ne sait pas pourquoi”. Le profil gagnant d’un leader s’accommode avec le pragmatisme et l’empirisme, celui-ci doit être en prise avec la réalité de la vie.

Les bons chefs ont aussi en commun le sens des responsabilités.

Ils savent  s’investir entièrement dans l’accomplissement de leur mission. Ils ont la capacité de mobiliser les énergies. Ils ont une imagination fertile et une grande flexibilité intellectuelle et émotionnelle. Ce qui est sûr c’est que certaines personnes savent exercer leur leadership avec souplesse et facilité car ces qualités sont en eux. Mais le leadership n’est pas qu’une affaire de management surtout en ces temps de mondialisation et de compétition féroce. On reconnait un leader à sa capacité d’affronter l’oppression et la pression. Là où d’autres abandonneront, lui saura affronter l’adversité et distiller l’enthousiasme. Certes les bons chefs d’entreprise ont des qualités communes, mais certains peuvent exercer leur leadership avec des qualités en plus et qui leurs sont propres. De nos jours, il est difficile d’admettre que pour être un bon chef d’entreprise il faut avoir un profil type. Il existe autant de profils que de contextes ou situations de management. Un chef d’usine, un expert comptable ou un cadre diplomatique peuvent combiner des compétences et des qualités très différentes et se montrer chacun d’excellents leaders dans leur domaine d’expertise.

Pour réussir, les vrais chefs d’entreprise doivent faire preuve d’une intelligence créative forte.

Parmi ces personnes, on retrouve des gens comme Steve Jobs, Bill Gates etc. Ces hommes se sont trouvés au bon endroit au bon moment. Les leaders de cette envergure ont la capacité d’anticiper les besoins des consommateurs, d’articuler des marchés et des modèles économiques. Ils ont la capacité de se sacrifier totalement pour leur entreprise. Ayant un besoin de reconnaissance, de statut et de puissance, ils ont su  magnifiquement assimiler le développement de leur entreprise à leur développement personnel pour pouvoir se hisser dans les hauteurs.

Pour finir, le profil gagnant du chef d’entreprise ne se décrète pas. On peut penser être fait pour cela et être déçu après ou inversement. Ce qui est sûr, c’est qu’une vraie interaction entre un homme de conviction et un bon projet peut produire des résultats excellents.

 


-- Téléchargez Les qualités essentielles d’un entrepreneur à succès au format PDF (livret électronique) --


Cet article a été écrit par Un rédacteur invité

Des entrepreneurs et chefs de PME publient régulièrement leurs conseils et retours d'expérience sur ce blog. Si vous souhaitez vous aussi partager votre savoir en publiant un article sur notre site, visitez cette page : Comment publier un article invité. Publier ici un article invité est un excellent moyen de faire connaître votre expertise aux dizaines de milliers d'abonnés de notre newsletter, et d'augmenter le positionnement de votre site dans les moteurs de recherche !

"Abonnez-vous à la newsletter !"
Recevez les prochains articles et vidéos marketing directement par email ! Votre adresse email reste entièrement confidentielle et ne sera jamais partagée ou revendue.
On mar, in Entreprendre et Faire sa première vente, by Un rédacteur invité

Posez une question ou Laissez un commentaire

3 Réactions à “Les qualités essentielles d’un entrepreneur à succès”

  1. Pauline dit :

    La plupart des chefs de PME aujourd’hui sont des gens qui n’ont pas fait de grandes études. La génération de nos parents ont connu le plein emploi, ont commencé à travailler jeunes et monté leur entreprise après quelques années parce qu’ils connaissaient le secteur et commençaient à avoir un agenda fourni de clients éventuels. Souvent ils ne se sont pas vraiment posé la question d’être un bon leader, ils ont improvisé sur le tas, et à mon avis, j’ai connu des gens très éduqués qui étaient de très mauvais leaders, donc ça n’est pas le facteur déterminant.

  2. Très bon article qui démontre bien que derrière le succès d’une entreprise c’est avant tout celui d’une forte personnalité

  3. bforbroker dit :

    C’est bien vrai!



Autres pages sur ce thème

La recherche la plus fréquemment associée à cette page est Les qualités essentielles d’un entrepreneur à succès.