Etiquettecompétences

Comment aiguiser vos compétences d’entrepreneur (partie 2)

C
Une des meilleures façons d’apprendre est de se confronter à la réalité.
Une des meilleures façons d’apprendre est de se confronter à la réalité.

Les entrepreneurs sont de véritables couteaux-suisses, et possèdent idéalement un faisceau de compétences très diverses, qu’ils développent au fur et à mesure de leur vie professionnelle. Dans la première partie de notre article sur les compétences entrepreneuriales, nous vous expliquions comment « affûter votre scie » en suivant l’exemple de Stephen R. Covey, et comment trouver une formation de qualité. Dans cette seconde partie, nous nous penchons plus précisément sur la nature des compétences à affiner et sur d’autres modes d’apprentissage.

(suite…)

5 techniques pour mieux assimiler une formation

5

 

On assimile mieux lorsque l’on mobilise et que l’on met en pratique les enseignements reçus.
On assimile mieux lorsque l’on mobilise et que l’on met en pratique les enseignements reçus.

Participer à une formation est une excellente façon d’actualiser ses connaissances et de travailler ses compétences. En ligne ou hors ligne, de nombreux formateurs indépendants et instituts de formation proposent des sessions d’apprentissage dédiées à tous les aspects de l’entreprenariat. A vous sélectionner celle qui convient le mieux à vos besoins – en privilégiant, bien sûr, les formations de qualité dispensées par des experts reconnus. Comme une formation est un investissement conséquent, voici cinq stratégies qui vous permettront de rentabiliser votre temps et d’assimiler au mieux les connaissances et les savoir-faire enseignés par votre formateur.

(suite…)

Comment trouver le produit ou le service « fait pour nous » et qui fera un malheur sur le marché ?

C
Peu de vendeurs sont passionnés par le ou les produits qu’ils proposent.
Peu de vendeurs sont passionnés par le ou les produits qu’ils proposent.

Cet article invité a été proposé  Oxana du blog Info-Business-en-ligne.

Beaucoup de personnes, pour démarrer une nouvelle activité, rêvent de trouver un produit ou un service miracle. Idéalement, quelque chose qui n’existe pas encore sur le marché, mais dont tout le monde aurait besoin. Rêver de trouver un produit pareil, c’est comme rêver de gagner au loto : les années peuvent passer sans que le billet gagnant ne se manifeste.  La chance de trouver un tel produit ou un tel service est infime ! Ceci peut toutefois être possible dans le cadre d’une recherche longue, assidue, fastidieuse etc.… Mais le résultat est loin d’être assuré.

Tout d’abord, pourquoi recherchons-nous un produit miracle ? Une des raisons principales pour laquelle la plus grande partie d’entre nous tente de « s’asseoir » sur un produit exceptionnel ou unique est  la peur de la concurrence. Mais il faut savoir que l’importance ou non de la concurrence est un excellent  indicateur sur le potentiel du marché. Si le marché est nourri de nombreuses  propositions dans un créneau précis, nous pouvons en conclure que ce secteur est très porteur. Il devrait donc être possible de s’y faire une place. La concurrence n’est pas toujours négative, elle permet en effet de faire un appel en masse de clients consommateurs du produit choisi. Mais comment choisir le produit qui nous convient personnellement avant de démarrer ? Comment nous différencier de la concurrence ? Pourquoi est-ce une erreur que de penser que le bon choix de notre produit sera  seul à la base de notre succès ? Quelques éléments de réponse ci-dessous…

(suite…)

Sujets abordés dans cet article :

produit a vendre, produit facile à vendre, produit facile a vendre, produit a vendre, produit facile à vendre, produit facile a vendre, produit facile à vendre, produit a vendre, quel produit à vendre, produit facile à vendre

Pourquoi le coaching est un métier d’avenir

P
Le coaching, d’une certaine manière, se situe à l’opposé du consulting.
Le coaching, d’une certaine manière, se situe à l’opposé du consulting.

Cet article invité a été proposé par Yohann Duclos, entrepreneur, coach et auteur du blog generationcoaching.fr.

Aujourd’hui plus que jamais, devenir coach se présente comme une solution performante pour qui veut accompagner les entreprises et les individus dans leur développement. Mais alors que l’on voit fleurir un peu partout des personnes qui se prétendent coach de tout et n’importe quoi, il est peut-être temps de rappeler qu’être coach, c’est un métier, et que devenir coach, c’est un apprentissage : retour sur une notion qui fait des vagues.

(suite…)

Pourquoi vous ne devriez pas facturer vos compétences à l’heure, mais au projet

P
Une tarification à l’heure provoque en général une baisse de productivité.
Une tarification à l’heure provoque en général une baisse de productivité.

C’est un débat récurrent dans le monde des freelances et des indépendants : vaut-il mieux se faire rémunérer à l’heure ou au projet ? Si ces deux modalités de facturation ont chacune leurs avantages, la balance penche clairement en faveur du paiement au projet. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi vous ne devriez pas facturer vos services et vos compétences à l’heure, mais opter pour une rémunération au projet.

(suite…)

Les Web TV hyperlocales : des entreprises novatrices qui utilisent l’intelligence collective

L

Cet article invité a été proposé par Jean-Noël Toubon, créateur de www.media-webtv.fr
Dans cet article, Jean-Noël détaille le concept d’intelligence collective, et explique son importance pour les propriétaires de blogs vidéos locaux (web tv) afin de mieux rentabiliser votre site et de développer votre communauté.

pulceoDepuis son arrivée dans les années 90, le web a permis la création d’une nouvelle ressource. Cette ressource est le fruit de la création d’une multitudes d’individus dans le monde. Tous les jours le contenu est enrichi, transformé, supprimé…Cette nouvelle ressource est appelée intelligence collective. Je vous invite à lire James Surowiecki, auteur du fabuleux livre “la Sagesse des foules”.

Ce livre revient sur de nombreux exemples d’intelligence collective à travers les décennies et analyse cette théorie, qui selon Pierre Levy, auteur du livre “intelligence collective” pourrait être défini comme :

« L’intelligence collective est la somme des informations, volontaires ou non, dont les utilisateurs enrichissent le réseau ».

L’intelligence collective limite l’exclusion des individus car comme le précise Pierre Levy :

L’intelligence collective repose sur un principe fort : chacun sait quelque chose.
Cliquez ici pour retweeter - Partagez sur Facebook

Échanger son savoir avec quelqu’un peut être considéré comme une nouvelle forme de lien social. Vous êtes une source de connaissances pour les autres et les autres sont une source de connaissances pour vous. C’est l’expérience qu’a mené Pierre Levy et qu’il a relaté dans son livre “Les Arbres de connaissances”. Ce projet a été expérimenté dans des entreprises, des associations, des collectivités, dans divers établissements. C’est une méthode informatisée qui gère de façon globale les compétences. (suite…)

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */