Référencement de bon sens – ou comprendre le vrai visage de Google

R
Il faut que vous dérouliez le tapis rouge à chaque nouveau visiteur pour qu'il revienne.
Il faut que vous dérouliez le tapis rouge à chaque nouveau visiteur pour qu’il revienne.

Cet article invité a été proposé par Tom Green, créateur du blog www.ujustdoit.com .

Ceci est un article pour tous ceux qui veulent être sur la scène du net encore dans quelques années. Je voudrais vous poser une question : A votre avis,  c’est quoi exactement, Google ?

Pourquoi je pose cette question ? Parce que c’est simplement très important de comprendre les objectifs de Google avant de comprendre ce qui marchera en termes de référencement sur le long terme.

Probablement la plupart d’entre vous vont  répondre : Google, c’est un moteur de recherche.

Et je vous dirais : c’est faux. Leur moteur de recherche est juste un moyen.

En réalité Google est un réseau de publicité et le principal objectif de Larry Page est de générer des revenus et en particulier des profits provenant de ce réseau.  La quasi-totalité d’ailleurs de leurs revenus provient d’Adwords et de Adsense.

Google est aussi cotée en Bourse et en conséquence leur objectif est de générer le retour sur investissement le plus élevé pour ses actionnaires.

Pourquoi je vous raconte tout ça ?

Réfléchissez sur ce qui va augmenter les revenus publicitaires de Google.

Google reçoit un morceau du gâteau chaque fois qu’un internaute clique sur une annonce.

À votre avis comment Google peut il augmenter la probabilité qu’un internaute clique sur une annonce ?

1. De loin en premier lieu, si l’internaute  utilise le moteur de recherche Google et le préfère par rapport à Bing, Yahoo, Voilà, … .

Google a comme objectif principal, pour générer des revenus, qu’un internaute utilise son moteur et qu’il passe un maximum de temps sur son moteur de recherche afin d’augmenter la probabilité qu’il clique sur une annonce. Mais l’internaute va seulement revenir, et passer plus de temps, s’il trouve habituellement très rapidement ce qu’il a cherché.  Donc la qualité des résultats en première page en rapport avec la recherche de l’internaute est un élément primordial.

 2. Deuxièmement, en diffusant les annonces sur des plate-formes (sites web) tiers (Adsense) en proposant des outils performants et faciles d’utilisation pour l’intégration de ces annonces.

Mais aussi ici, Google gagne plus si le site Web tiers a beaucoup de trafic, ce qui veut dire qu’il est référencé dans le top 10 de Google. Donc, ce site tiers doit être pertinent par rapport à la recherche de l’internaute.

 3. Troisièmement en proposant des plates-formes annexes propres sur lesquels ces annonces peuvent être placées et sur lesquels les utilisateurs passent du temps (Gmail par exemple)

Et vous avez une influence directe pour impacter favorablement les premiers deux points ci-dessus.

Alors réfléchissons, quels mesures objectifs impactent la qualité des résultats de recherche et la pertinence des résultats de recherche.

Google n’a pas une armée de fourmis pour vérifier des zillions de sites et ne va certainement pas dépenser des caisses de doublezons pour embaucher ces armées.

Ils ont mis en place un algorithme qui consiste à vérifier si un site remplit ou ne remplit pas une liste de « critères » et s’il viole ou ne viole pas une autre liste de « critères ». Point. C’est tout.

Matt Cutts vous raconte partout l’importance du contenu de qualité. Pourquoi ? Il prêche pour sa paroisse. Bien sûr de la qualité attirera des internautes. Mais Google n’a pas encore inventé d’algorithme pour apprécier si vous avez pendu des œufs épiques (c’est-à-dire écrits du contenu de qualité), et ça va prendre encore des années voire des décennies avant qu’ils sont capables de le faire. Alors, prenez ma parole, Matt Cutts ne va pas vous expliquer comment Google mesure dans son algorithme la qualité et la pertinence mais il va continuer de vous dire que le contenu de qualité est primordial.

Mais nous avons du bon sens.

Et le contenu de qualité entraîne un certain nombre de critères mesurables. Et c’est ça que Google va mesurer et  c’est ça,  qui va influencer votre référencement.  Et c’est là dessus que vous pouvez agir (You Just Do It :-)).

C’est ça que j’appelle le référencement de bon sens.

Alors voyons 6 critères qui vont  donner à Google un signal mesurable pour prouver qu’un internaute à trouvé ce qu’il cherche (pertinence !) et que le contenu est de qualité et qui vont gagner beaucoup plus d’importance dans les mois et années à venir:

1. La preuve sociale

Après Panda et Penguin, est-ce que Google va lâcher le Theropoda ? Les prochains deux ans vont voir en tout cas l’importance de la preuve sociale (Facebook, Google+, Twitter,…) augmenter pour le référencement d’un site : Plus il y a de « Likes », de « followers », etc., plus il y a de probabilité que le site web associé contient quelque chose que l’internaute recherche. Tôt ou tard, le Theropoda va bouffer, à mon avis, pas mal de sites sans preuve sociale. Alors prenez action, créez vos pages Google+, Facebook, Twitter, LinkedIn, Pinterest, … et créez les liens vers votre site ou blog. Google mesure tout le trafic en provenance de ces réseaux et les « Partager » / « J’aime » /… associés .

2. Le ratio nouvelles visites vs visites totales

Si vous y pensez un moment, un visiteur qui a apprécié votre contenu risque fort probablement de revenir sur votre site (vous avez bien sur déjà créé un formulaire opt-in avec un cadeau de telle qualité (ebook, tutoriel, vidéo de formation,…) que le visiteur ne peut pas refuser). Plus un visiteur revient, plus ceci indique à Google que vous avez quelque chose d’important à dire.

=> Travaillez pour que le ratio nouvelles visites vs visites totales soit faible.

Il faut que vous dérouliez le tapis rouge à chaque nouveau visiteur pour qu'il revienne.
Cliquez ici pour retweeter - Partagez sur Facebook
Sur mon blog (qui est très récent) j’ai 57,2% de nouvelles visites seulement ce mois de mai => les visiteurs reviennent.

Comment faire que vos visiteurs reviennent ?

Quelques astuces :

–          Optimisez vos pages pour que les visiteurs soient incités à s’inscrire sur votre site.

A la fin ou aussi au début de chaque article ou de chaque page, ajoutez un formulaire opt-in pour votre formidable « cadeau » et votre newsletter avec un appel à action clair => Prenez exemple chez Sébastien ou sur sur mon site. Vous pouvez même ajouter depuis quelques semaines une annotation avec un lien vers votre site sur vos vidéos Youtube. La même chose au milieu de certains articles « pilier ». Et aussi dans la barre latérale.

–          Montrez à vos visiteurs comment ils peuvent profiter s’ils font un bout de chemin avec vous.

Vous pouvez par exemple créer des études de cas que vous déroulez en temps réel pendant plusieurs semaines ou mois autour d’un projet précis qui cible les intérêts de vos lecteurs. J’ai par exemple lancé « UJustDoIt Live » autour de la création et monétisation d’un site de niche (une dizaine d’articles pendant plusieurs mois)

–          Dites à vos lecteurs dans certains de vos articles ou dans vos mails ce que vous allez publier « demain », donnez leur envie de revenir.

–          Demandez à vos lecteurs de participer (sondages, carnaval d’articles, demandez leur des suggestions dans vos follow-up emails sur du contenu à créer). Cédric fait ça très bien sur Virtuose-Marketing.

–          Pondez des « œufs épiques » régulièrement: Du contenu de qualité, pas n’importe quoi et pas non plus ce qui se trouve partout ailleurs. Soyez unique. Et ceci de façon régulière.

 

3. Le CTR (Click Through Ratio)

C’est le pourcentage de personnes qui cliquent sur votre site dans Google par rapport au nombre de personnes qui ont vu votre référencement (vous avez accès à ces donnés dans Google Webmaster Tools).

Pourquoi ceci est important ?

Parce que cet indicateur donne à Google une mesure de la pertinence de votre site par rapport aux mots clés pour lesquels il est référencé. Si vous êtes bien référencé sur un certain mot clé, par contre vous ne recevez que peu de clics, vous indiquez à Google : « Tiens, ceci n’intéresse pas les gens qui cherchent autour de ce mot clé… » et vous allez descendre dans votre référencement. Et vice-versa.

Bonne nouvelle : c’est l’indicateur le plus facile à optimiser :

–          Installez l’extension « All in one SEO » sur votre site WordPress et customisez les metatags pour chaque article ou pour chaque page.

–          Utilisez votre mot clé principal UNE fois dans le titre, une à deux fois dans la description. Vous pouvez utiliser des variations de votre mot clé dans le titre et la description, mais seulement si ceci fait un sens pour la lecture par une personne.

–          Soignez votre titre et votre description le plus que possible : Ce sont ces deux choses que vos visiteurs vont voir dans les résultats de recherche. Vous pouvez les inciter en utilisant quelque chose comme « Cliquez ici pour tout apprendre sur … ».

–          Soyez honnête : ne promettez pas quelque chose que vous ne pouvez pas fournir. Mieux vaut avoir moins de visiteurs, mais ciblés, qu’un taux de rebond qui explose.

 

4. Le taux de rebond (bounce rate) et la durée moyenne de la visite

Un élément très important, même si c’est contesté: Google mesure ces deux indicateurs de façon précise dans Google Analytics. Ce sont deux éléments très puissants pour apprécier qualité, pertinence et engagement de vos lecteurs. Pour le mesurer, vous devez avoir installé Google Analytics. Commencez avec ça si vous ne l’avez pas déjà fait (sur WordPress, le plus simple est d’installer l’extension Google Analyticator et ensuite simplement remplir son code Google Analytics).

 

Il y a trois façons évidentes d’augmenter ces deux indicateurs :

–          Faire en sorte que de mettre en place les recommandations du paragraphe 3. (en particulier avoir une « description » et un « titre » pertinent par rapport à votre contenu) pour éviter des clics aléatoires.

–          Avoir du contenu qui mérite d’être lu ou regardé. Une astuce ici consiste à intégrer des vidéos pertinentes sur vos pages, qui peuvent facilement augmenter le temps sans écrire des articles de plusieurs milliers de mots. Dans quasiment tous mes articles, j’essaye d’intégrer des vidéos.

–          Inciter vos lecteurs à lire un autre article autour de la même thématique en créant des liens internes pertinents dans vos articles et d’installer un plugin WordPress type uprev qui affiche un slider incitant le lecteur de lire un article de la même catégorie à la suite. Si vous lisez un article sur mon blog sur le webmarketing, vous allez voir le plugin en action.

Mais maintenant, parlons d’un problème majeur (et de sa solution).

Google mesure malheureusement ces deux indicateurs de façon incorrecte : ils sont basés sur la durée entre le moment ou un visiteur entre sur votre site et le moment ou il quitte la page précédente vu de votre site.

En clair, si un visiteur tombe directement sur votre article pilier (un » œuf épique » que vous avez mis 8 heures à pondre), il passe 15 minutes de le lire avec passion et intérêt et ensuite il quitte votre site, Google compte ceci comme un « rebond », et le temps passé sur votre site à 0 minutes, simplement parce que le lecteur n’a pas visité de page précédente. Il est tombé directement sur votre article. Bref, ceci fausse significativement vos statistiques et en plus Google ne prendra cette visite pas en considération pour le référencement de votre page. Google ignorera simplement  l’engagement de votre lecteur avec votre contenu de grande qualité.

Nous ne voulons pas ça.

Maintenant la bonne nouvelle : j’ai une solution.

Toutes choses égales par ailleurs (pas de contenu supplémentaire, pas de liens crées, pas d’autre optimisation), j’ai fait un test pendant un mois sur un de mes sitses de niche et j’ai comparé les visites par jour obtenues en recherche naturelle avant et après l’installation d’un javascript qu’utilise l’API de Google.

Ce que vous constatez :

  • Le taux de rebond baisse de 41,85%% à 6,88%. Fornidable !
  • Le temps sur site augmente de 04:13 minutes/visite à 24:58 minutes/visite. Encore plus formidable.
  • Et encore mieux : Ceci a amené 10,2% de visiteurs en plus (ramené sur la même durée) alors que le référencement était plutôt en déclin (très modérés, je perdais approximativement une position en page une de Google tous les 2-3 mois sur des mots clés moyennement compétitifs, vu que je ne faisait aucune optimisation, aucun contenu nouveau).

Alors si vous voulez mettre en place ceci aussi pour votre site et savoir pourquoi je ne crois pas à ce que Matt Cutts dit à propos de l’utilisation de GA dans le référencement, vous trouvez tous les détails ici.

 

5. Vos liens retour

Il n’y a aucun détour, des liens retour (backlinks) ont toujours un impact important sur votre référencement. On peut écrire un livre là dessus, je ne vais pas le faire maintenant. Vous pouvez trouver une multitude d’articles sur le net et sur mon blog.

6. Votre contenu

Le contenu est l’élément qui impacte directement tous les autres éléments ci dessus. C’est pour ça qu’il est important, mais non pas parce que Google évalue sa qualité directement. Vous n’allez pas avoir des « J’aime », vous n’aurez que peu de lecteurs qui reviennent, vous n’aurez que peu de clics, vous aurez un taux de rebond important, vos lecteurs vont passer peu de temps sur votre site et personne vas créer des liens naturels vers vos articles si votre contenu ne tient pas la route. Alors pondez quand même des œufs épiques, prenez action, mettez les choses en place :

« Vous êtes ce que vous faites, pas ce que vous dites que vous allez faire. » – C.G. Jung

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, félicitations et merci – j’ai pu faire une petite contribution qui interpelle. Un petit rappel : Si vous êtes intéressé par le script pour améliorer votre taux de rebond et le temps sur site pour correspondre à la vraie réalité et augmenter votre référencement, visitez mon blog.

Cet article a été rédigé par Tom Green du blog UJustDoIt.com, qui traite des sujets de création de sites de niche, revenus passifs, webmarketing, Youtube marketing.

Au sujet de l'auteur

Marie F.

Contributrice régulière du blog Le Marketeur Français, Marie s'est fixé pour mission de provoquer la réflexion et partager des conseils simples et efficaces pour développer votre entreprise !

Déjà 3 commentaires

  • Bonjour Tom,

    Excellent article qui je pense fait le tour des indicateurs de qualité d’un site.

    Google+ devient également de plus en plus important, notamment pour la preuve sociale dont vous parlez. Les taux de clic sont améliorés grâce à l’autorship qui permet d’afficher sa photo dans les résultats de recherche.

    En effet, une photo lié à un profil donne un plus fort sentiment de confiance car l’auteur n’est pas un inconnu anonyme.

    Merci et à bientôt

    Caroline d’Access Com’

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */