Découvrez les avantages du statut auto-entrepreneur | Le Marketeur Français

image AE

Le statut d’auto-entrepreneur est idéal pour lancer une activité en ligne sans prendre trop de risques.

Cet article a été rédigé par Aziz Diallo Entrepreneur épanoui.
Aziz administre le blog indepedenza.fr, où il donne pleins d’astuces autour de entrepreneuriat et partage ses échecs et ses réussites.

Bonjour à tous, je m’appelle Aziz Diallo, je suis entrepreneur épanoui depuis plusieurs années, j’ai démarré comme artisan plombier en 2010.

En 2013, j’ai crée une boutique en ligne de plomberie qui a fonctionné et je suis du coup devenu un web-entrepreneur passionné ou « web-addict » (la frontière est mince entre les deux).

Je partage avec vous mes astuces, réussites et échecs sur mon blog.

Vous êtes quelqu’un qui a soif d’indépendance ? Vous avez toujours voulu devenir votre propre patron ? Vous souhaitez vous lancer dans l’entreprenariat ? Créer une auto-entreprise va surement vous intéresser.

Dans cet article, je vais vous parler du statut d’auto-entrepreneur et de ses avantages. Pour conclure je vous montrerai en vidéo comment s’immatriculer comme auto-entrepreneur via internet !

Qu’a t-il de si particulier ce statut d’auto-entrepreneur ?

A lire aussi : Les 11 secrets d’une entreprise à succès

 Une définition simplifiée : c’est une entreprise individuelle qui bénéficie de moins de contraintes possibles dans ses charges et au niveau du traitement administratif.

Un statut particulier qui a été créé pour faciliter la création d’entreprise.

Sa mise en application est effective depuis le 1er janvier 2009.

 Pour qui l’auto-entreprise est-elle faite ?

A lire aussi : Entrepreneurs débutants, ne manquez pas de ressources !

Si vous voulez vous lancer dans la création d’entreprise, vous pouvez commencer par le statut d’auto-entrepreneur, c’est d’ailleurs le statut le plus facile pour démarrer une activité et accéder rapidement à l’entrepreneuriat.

Permettez-moi de vous dire que si vous êtes un étudiant, un salarié, un fonctionnaire, un chômeur, un retraité, … vous pouvez devenir également un auto-entrepreneur.

Oui, oui ce statut vous permet de cumuler une autre activité !

Ainsi vous pouvez garder votre boulot en attendant que votre nouveau business fonctionne réellement et que vous puissiez vivre de votre nouvelle activité. (C’est l’objectif)

Si vous exercez une profession libérale relevant de la Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d’Assurance Vieillesse ou la CIPAV, vous le pouvez également.

Pourquoi choisir le statut d’auto-entrepreneur ?

A lire aussi : Micro-entrepreneur : votre régime d’appartenance

 Je vous invite à choisir ce statut du fait qu’il permet de démarrer votre activité sans trop de dépenses ni de frais administratifs. La plupart des personnes qui exercent des activités en ligne adoptent cette stratégie, mais elle peut être bien sur appliquée à d’autres types d’activités.

Le statut d'auto-entrepreneur est idéal pour lancer une activité en ligne sans prendre trop de risques.
Cliquez ici pour retweeter - Partagez sur Facebook

Que vous faut-il pour pouvoir bénéficier de ce statut ?

En fait, j’aimerai vous faire remarquer que vous pouvez choisir ce statut selon le chiffre d’affaires que votre activité vous rapportera, si vous avez bien préparer votre projet de création d’entreprise, vous devriez avoir une idée de votre chiffre d’affaire prévisionnel.

Ce sera le type d’activité choisi ainsi et le montant de votre chiffre d’affaires qui déterminera votre déclaration en tant qu’auto-entrepreneur.

Le régime fiscal a limité le chiffre d’affaires à un montant inférieur à 82 200 euros HT pour une activité d’achat et vente  et 32 900 euros HT pour les prestations de service comme vous pourrez le constater sur le site lautoentrepreneur.fr.

Et concernant votre activité, vous ne devez employer personne, c’est donc réservé à une activité de petite envergure, qu’à vous seul vous pouvez maîtriser. Sinon prévoyez d’externaliser ce dont vous ne pouvez vous occuper, il va falloir apprendre à déléguer !

Comme toutes les entreprises :

 Celui qui dirige l’auto-entreprise s’appelle un auto-entrepreneur, il est alors obligé de payer certaines charges fiscales et sociales mais à un taux moins élevé.

Pour une activité commerciale, ce sera 13% de votre chiffre d’affaires, et pour une activité de service les 23 % de votre chiffre d’affaires seront versés au régime social des indépendants (RSI).

Pour devenir auto-entrepreneur, il suffit de remplir les conditions citées plus haut puis se déclarer auprès d’un Centre de formalités des entreprises ou CFE.

Si vous voulez faire votre déclaration d’auto-entrepreneur auprès du gouvernement, le fait de le faire auprès du CFE suffit amplement pour que vous soyez enregistré..

L’avantage d’être auto-entrepreneur :

 Les avantages se portent souvent sur les obligations en matière fiscale et administrative. Vous allez payer moins cher et aussi vous épargner certaines démarches administratives.

En tant qu’auto-entrepreneur vous pourriez aussi bénéficier d’une exonération de la cotisation foncière des entreprises. Tout comme la taxe professionnelle, ce genre d’impôt vous sera épargné puisqu’elle s’applique aux entreprises qui disposent de locaux et de terrains.

En effet, en tant qu’auto-entrepreneur, vous pourrez choisir de gérer vos activités chez vous si vous le voulez, avouez que ça fait rêver…

Beaucoup d’étapes vous sont épargnées si vous décidez de créer une auto-entreprise. Vous ne serez par exemple pas contraint d’aller au Registre des commerces et des sociétés pour avoir une immatriculation.

Vous pourriez aussi cesser votre activité quand bon vous semble, sauf à faire une déclaration auprès du Centre de Formalités des Entreprises.

Auriez-vous les mêmes droits que les entreprises individuelles ou les sociétés ?

Toutes les lois applicables sur tous les types d’entreprises sont applicables aux auto-entreprises, ainsi vous disposerez des mêmes droits.

Concernant le commerce électronique par exemple, même en n’étant qu’une auto-entreprise, vous  serez exposé aux risques du métier tout comme les professionnels et les grandes puissances dans ce domaine.

Ce statut se révèle être une bonne tactique pour les étudiants, les  chômeurs, les salariés, c’est-à-dire les personnes qui souhaitent se libérer d’un travail qui ne leur convient pas, par exemple.

Peut-on faire cette déclaration en ligne ?

Rien n’est plus facile actuellement que de s’enregistrer en tant qu’auto-entrepreneur en ligne. Beaucoup de personnes adoptent cette option du fait des avantages qu’un tel statut leur offre.

De plus, ce n’est pas une procédure compliquée et vous pouvez régler cela en 5 minutes.

Je vous montre ça en vidéo à la fin de l’article.

Si vous optez pour ce statut, je vais vous indiquer dans cette rubrique, les clés pour créer son auto-entreprise en ligne.

 Tout d’abord où créer son auto-entreprise en ligne ?

Pour commencer, il faut vous rendre sur un site sur lequel vous pourriez vous enregistrer comme sur le site de IStatut, par exemple.

S’inscrire en tant qu’auto-entrepreneur en ligne est gratuit comme sur le site de l’autoentrepreneur.

Il vous faut seulement compléter ce qui est demandé pour aller jusqu’au bout.

Dans ce type de sites vous trouverez des instructions qui vous guideront pour faire ce qu’il faut.

Et juste en quelques minutes, vous serez auto-entrepreneur. Attention tout de même … aux sites qui vous proposent un enregistrement payant.

L’inscription en tant qu’auto-entrepreneur est totalement gratuite et vous n’avez absolument rien à payer à l’enregistrement.

Mais pour résumer, ce sera comme suit :

  • Choisissez votre type d’activité en tant qu’auto-entrepreneur : activité commerciale par exemple.
  • Déclarez le lieu où vous allez exercer : chez vous ou bien une adresse professionnelle.
  • Indiquez vos informations personnelles : nom, prénom(s), date de naissance, adresse… .
  • Faites une déclaration sociale de votre auto-entreprise : numéro de sécurité sociale par exemple ou autres informations semblables.
  • Déclarez la date de début de votre activité, ainsi que les détails sur le produit ou le service que vous proposez.
  • Indiquez si vous payez de l’impôt sur les revenus tirés d’un pourcentage de votre chiffre d’affaires ou autres taxes.
  • Indiquez aussi si votre conjoint ou conjointe travaille avec vous.
  • Mettez tous vos contacts : téléphone fixe, email, fax, réseau social…
  • Faites une signature électronique de votre inscription. Si c’est possible, pour que vous puissiez avoir un justificatif d’identité au format électronique, si cela est disponible sur le site où vous vous inscrivez

Il est important de savoir que :

 Chaque site a ses particularités, mais n’oubliez pas de compléter les informations obligatoires pour valider votre inscription.

Notez que ces étapes sur chaque site ne sont pas toutes dans cet ordre, mais il est certain que ces informations vous seront toutes demandées. Alors, avant de vous enregistrer, il faut au moins que vous ayez une idée de votre activité, en d’autres termes que vous soyez déjà « entrepreneur en herbe ». La simplicité de ce statut fait que vous ne pouvez créer qu’une seule entreprise, ce statut n’est pas cumulable avec d’autres.

Et si on veut cesser son activité d’auto-entrepreneur ?

 Les démarches sont aussi simples et rapides que pour l’enregistrement. Vous pouvez mettre en veille votre activité pour une période ou cesser complètement votre activité directement en ligne et l’effet est immédiat.

Vous êtes décidé à devenir auto-entrepreneur ou juste curieux ? Je vous montre comment faire en vidéo :

Vous êtes décidé à devenir auto-entrepreneur ou juste curieux ?

Je vous montre comment faire en vidéo :

 

 

On mar, in Entreprendre et Faire sa première vente, by Un rédacteur invité

Posez une question ou Laissez un commentaire

5 Réactions à “Auto-entrepreneur, tout savoir en 1434 mots !!”

  1. Jean-Bernard dit :

    Bonjour,
    Quelques mots pour signaler une inexactitude.
    Si vous exercez une activité depuis votre domicile, celui-ci sera alors considéré comme siège de l’entreprise avec les charges que cela induira.
    Cordiales salutations.
    Jean-Bernard

  2. Eva dit :

    Bonjour !
    C’est très clair et bien expliqué ! C’est dommage que l’on ne peut pas être intermédiaire dans l’immobilier en étant Auto-entrepreneur !

    Merci !

  3. Emeric dit :

    Bonjour!
    C’est un article très complet et informatif.
    En vue de m’apporter plus d’éclaircissement, j’aimerais savoir si c’est possible de s’enregistrer en tant qu’auto-entrepreneur lorsqu’on habite un pays différent de la France et hors de l’Europe.
    Cordialement, Émeric.

  4. Le gros bémol à signaler c’est qu’en tant qu’auto-entrepreneur vous ne pouvez pas déduire vos charges. Très risqué si vous achetez du matériel ou un stock. Pour de la vente d’information, avec peu de charges, cela peut aller.

  5. Michel Julien dit :

    Rien que se penser au nombre de mots que je devrai savoir me donne mal à la tête !



Autres pages sur ce thème

La recherche la plus fréquemment associée à cette page est Auto-entrepreneur, tout savoir en 1434 mots !!.