Comment trouver l’idée de votre prochain produit !

C
Edison, inventeur de l’électricité, a dit que pour avoir une bonne idée, il faut tout d’abord avoir beaucoup d’idées.
Edison, inventeur de l’électricité, a dit que pour avoir une bonne idée, il faut tout d’abord avoir beaucoup d’idées.

Trouver une idée pour un nouveau produit n’est pas une chose aisée. Surtout, ne croyez pas que l’inspiration va vous frapper et que les idées vont affluer comme par magie… Etre créatif et inventif se travaille. Les grands inventeurs et innovateurs ont tous un point commun : ils savent ce qu’ils veulent vendre – du rêve, du bonheur, des solutions concrètes pour régler des problèmes, etc. – et ils parcourent le monde les yeux grand ouverts, à l’affût de leur prochaine grande idée. Il n’y a pas de méthode ni de règle pour trouver de bonnes idées, juste une ouverture d’esprit à adopter, car elles se trouvent bien souvent dans les endroits les plus inattendus.

Comment être un bon chasseur d’idées ?

Dans leur ouvrage The Idea Hunter, How to Find the Best Ideas and Make Them Happen, Andy Boynton et Bill Fischer expliquent que, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne faut pas être spécialement brillant ni créatif pour trouver de bonnes idées. Il faut toutefois posséder ou développer certaines qualités ; les auteurs dressent ainsi un portrait du « chasseur d’idées » typique, qui possède quatre facultés dont les initiales forment l’acronyme IDEA. Selon eux, pour trouver de bonnes idées, il faut être :

–          Intéressé. Vaut-il mieux s’intéresser à quelque chose ou être intéressant ? Alors que l’on aurait tendance à choisir la deuxième option, Boynton et Fischer soutiennent que le chasseur d’idées doit avant tout s’intéresser à tout ce qui se passe autour de lui plutôt que d’essayer d’être intéressant : c’est parce qu’il a l’esprit ouvert et en alerte que lui viennent de bonnes idées.

–          Diversifié. Le chasseur d’idées est conscient qu’il peut trouver de l’inspiration n’importe où, dans la rue, au restaurant, au cinéma, sur le web ou à la plage.

–          Entrainé. Il faut s’exercer et beaucoup travailler pour avoir de bonnes idées ; les chasseurs d’idées observent et prennent des notes sans relâche, toujours sur le qui-vive.

–          Agile. Le chemin qui sépare  la naissance de l’idée et la sortie d’un produit n’est pas un long fleuve tranquille ; le processus étant complexe et parfois semé d’embûches, il faut savoir s’adapter et être flexible.

 

Où trouver des idées ?

  • Regardez. Le mot « idée » vient du grec « idein », qui signifie voir. Pour trouver une idée, il faut donc ouvrir grand les yeux et être perméable au monde qui nous entoure, tout en mettant au point des rituels et des techniques permettant de garder une trace des idées et de savoir comment les exploiter. Chasser des idées se pratique donc à tout moment, en faisant la queue au supermarché ou en allant chercher votre fille à l’école, en faisant les soldes ou en faisant la vaisselle, dans les gares et les salles de bains, les zoos et les piscines, sur les sites web et dans les magazines, à la télévision ou au centre commercial… Votre terrain de chasse n’a pas de limites, et il faut l’observer dans les moindres détails. Cependant, puisque vous avez déjà sorti un produit, vous savez qui est votre public cible ; fréquentez, sur le net ou dans la « vraie vie », les endroits qu’il est susceptible de fréquenter, les publications qu’il lit et les sites web qu’il visite.
  • Ecoutez. De la même façon que vous devez garder les yeux grand ouverts, écouter ce qui se passe autour de vous vous permettra de mieux comprendre les besoins de votre public cible et d’avoir de bonnes idées. N’ayez donc pas peur d’épier les conversations des inconnus, et de poser des questions.
  • Prenez des notes. Ne laissez pas vos idées disparaitre ; capturez-les  en les notant dans des carnets, sur des fiches bristol, sur votre iPad ou votre smartphone. Votre support de choix doit être suffisamment léger et petit pour être emporté partout. Les plus grands inventeurs de tous les temps, comme Thomas Edison et Léonard de Vinci, étaient passés maitres en la matière – c’est dire à quel point garder une trace de vos idées est essentiel pour aller plus loin. Textes, notes éparses, schémas, dessins, photographies… tous les moyens sont bons pour capturer vos idées.
  • Utilisez votre réseau. Si vous êtes bloqué, si vous cherchez à approfondir une idée ou à vous assurer qu’elle est bonne, demandez leur avis à vos partenaires, aux membres de votre famille, à vos clients ou à vos contacts sur les réseaux sociaux.
  • Bougez. En panne d’inspiration ? Ne restez pas à votre bureau. Faites une promenade, allez vous asseoir à la table d’un café, ou, si vous le pouvez, allez à l’étranger ou dans un endroit où vous n’avez jamais mis les pieds.
  • Remarquez les erreurs. Nombre de bonnes idées de produits sont nées des erreurs commises par leur créateur ou par leur entourage ; regardez les touristes à l’aéroport emporter trop de bagages, les gens au régime qui arrêtent tout net de manger des fruits à cause du sucre qu’ils contiennent, les sportifs qui ne font pas assez d’étirements ou les enseignants qui parlent trop, et imaginez quel produit pourrait remédier à ces erreurs de la vie de tous les jours.
  • Recyclez. Il est tout à fait possible de trouver du neuf dans le vieux ; voyez comment vous pouvez améliorer un produit ancien, ou actualiser quelque chose qui n’est plus commercialisé.

 

Comment savoir si on a trouvé une bonne idée ?

Vous avez une idée de produit que vous pensez bonne. Enfin, normalement, vous n’en n’avez pas eu qu’une.

Edison, inventeur de l’électricité, a dit que pour avoir une bonne idée, il faut tout d’abord avoir beaucoup d’idées.
Cliquez ici pour retweeter - Partagez sur Facebook
De ce fouillis d’idées et de notes, une seule se détache et vous pensez avoir trouvé votre nouveau produit. Avant d’aller plus loin, prenez le temps de répondre à ces trois questions ; si vous répondez « oui » à chacune d’entre elles, c’est que votre idée a de l’avenir et qu’elle mérite d’être creusée et exploitée.

–          Est-ce que mon produit me plait ?

–          Est-ce que sa conception fait appel à mes compétences et à mon expertise ?

–          Est-ce qu’il sera utile à quelqu’un ?

 

Il n’en tient désormais qu’à vous d’utiliser tous ces conseils pour trouver l’idée de votre prochain produit. Etre créatif n’est pas inné, il s’agit avant tout d’une attitude : les oreilles et les yeux grand ouverts, vous devez vous imprégner du monde qui vous entoure pour comprendre les problèmes et les besoins de votre public cible. Et vous, comment faites-vous pour trouver des idées ? Partagez votre expérience avec nos lecteurs dans les commentaires ci-dessous !

Sujets abordés dans cet article :

lancements orchestrés, lancements orchestrés, lancements orchestres, lancements orchestrés, lancements orchestres

Déjà un commentaire

  • Bonjour,

    merci pour cet article. Edison a inventé l’ampoule, pas l’électricité.

    Les éclairs lors d’un orage sont une décharge électrique est existe depuis bien longtemps. Avant la naissance de Thomas Edison.

    Cordialement

    Arnaud

À propos de Sébastien

(Le Marketeur Francais : Biographie)Sébastien, surnommé "Le Marketeur Français", est consultant en stratégie marketing, spécialisé dans la croissance explosive des petites entreprises.

/* ]]> */